holding-man-nokia-lumia- (Source splitshire.com)

La bataille digitale que les banques doivent gagner

Le rôle de l’industrie bancaire dans les flux  économiques, comme  celui du  paiement, est aujourd’hui fortement  remis en question. Petit tour des challenges et en particulier de la bataille digitale que les banques doivent gagner.

un petit clic pour ma veille

Le mobile, cet agitateur économique

Dans les marchés développés, une personne sur trois  est  désormais équipée d’un smartphone, et il y est certain  que les banques vont devoir compter de plus en plus sur des canaux numériques pour servir ces population digitales. Aujourd’hui, celles-ci sont  en pleine croissance et utilisent même plusieurs appareils pour traiter leurs affaires en ligne sans contraintes d’horaires ou de lieux.

Aux à‰tats-Unis où les smartphones représentent plus de la moitié des abonnements de téléphonie mobile, un tiers des consommateurs utilisent leur téléphone pour effectuer des paiements. Malheureusement pour les banques, la plupart de ces paiements sont aujourd’hui effectués par l’intermédiaire d’applications mobiles contrôlées par des acteurs spécialistes du paiements en ligne et des marchands numériques.

Habituellement, les paiements représentent la tête de pont de la relation bancaire dans son ensemble et celle-ci fait  aujourd’hui l’objet d’une très forte concurrence où les banques ne peuvent finalement que perdre. Le défi revient donc à  en réduire l’impact  en adaptant stratégiquement leur  offre de services et de solutions.

Offrir une stratégie claire et globale pour le secteur bancaire numérique est donc un impératif pour les banques. Mais pour concurrencer les nouveaux acteurs dans cette nouvelle arène, les banques doivent répondre aux attentes des natifs du numérique, en proposant divers outils pour aider les clients à  prendre des décisions intelligentes dans leur  gamme de services financiers. Dans cette tactique, elles  devraient commencer à   capturer les transactions les plus fréquentes de leurs clients via un canal « tout  mobile » pour entrer dans une relation entièrement numérique.

Selon une étude récente de Mc Kinsey, la nouvelle répartition des revenus issus des paiements se présente ainsi:

Payment revenue distribution (source Mc Kinsey)

Payment revenue distribution (source Mc Kinsey)

Les banques ont bien entendu identifié cette perte de gain et développent plusieurs stratégies pour réagir à  ces changements de paradigmes comme par exemple:

Stratégies des banques face au paiement digital (source Mc Kinsey)

Stratégies des banques face au paiement digital (source Mc Kinsey)

L’article complet de Mc Kinsey qui présente les changements qui anime cette industrie du paiement est à  lire via le lien suivant:

The average customer interacts with his or her bank at least twice a day for payments-related matters, such as buying a financial product, checking on a payment, or paying a bill. These interactions represent more than 80 percent of customer interactions with banks, making payments a superb platform, or beachhead, for cross-selling other financial services.

via  The digital battle that banks must win | McKinsey & Company.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter

Me suivre: