Les 6 acteurs du paiement mobile

Déroulez ici

Le paiement depuis des mobiles crée de nouveaux flux et ouvre la porte à   de nouveaux modèles d’affaires. Une occasion de découper ce processus et découvrir les 6 acteurs économiques  principaux.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Les 6 acteurs  du flux de paiement mobile

Une image vaut mieux que mille mots et voici donc un schéma qui présente les différents flux et  les protagonistes du paiement mobile:

Les 6 acteurs du paiement mobile
Les 6 acteurs du paiement mobile – b3b

Les principaux acteurs sont donc :

  1. Les fabricants d’équipements mobiles: Ce sont eux qui  amènent la brique technologique indispensable pour assurer la connectivité et les protocoles de transfert de données comme le NFC, le WIFI et la liaison de données via les opérateurs mobiles;
  2. Les développeurs – NOUVEAU: Ils sont nouveaux sur ce marché et ont tout à  gagner. En développant des applications ou des interfaces, il sont capable de créer de nouvelles manières d’opérer le paiement. Ils sont également  un nouvel acteur potentiel en pouvant fournir un nouveau flux  de paiement et de transfert d’argent en direct entre les utilisateurs d’applications;
  3. Les opérateurs mobiles  – NOUVEAU: Certes, ils étaient à  l’origine de la connexion depuis un mobile mais aujourd’hui un nouveau rôle s’ouvre à  eux; Une occasion de devenir un acteur du paiement et du règlement en offrant  le lien entre ses clients historiques via des Apps ou même par échange de SMS;
  4. Les géants du web  – NOUVEAU: En ayant une communauté importante de clients  et en délivrant de nombreux services en ligne, des géants du web comme Google, Apple, Paypal et Amazon peuvent également apporter des solutions de paiement mobile en proposant  par exemple des porte-monnaies électroniques;
  5. Les intermédiaires financiers: On se retrouve ici dans le schéma historique standard du paiement. Sans dire qu’ils ont tout à  perdre, leur rôle doit évoluer pour être en mesure de proposer des solutions innovantes permettant de mettre en avant leur infrastructure de paiement stable et confirmée;
  6. Les banques et institutions financières: Egalement faisant partie des tierces parties incontournables du paiement de l’époque “avant”, elles doivent s’affirmer et  refaire leur place. Cette remise en question et le besoin d’innovation associé sont  certainement un bienfait pour dynamiser ces institutions et leur offrir la chance de s’offrir un nouveau positionnement dans le flux de paiement.

Dans ce schéma, il est également possible d’identifier 3 nouveaux schémas de paiement qui jouent la désintermédiation encourt-circuitant les banques et autres intermédiaires historiques du paiement:

  • Flux a: Le paiement et le transfert d’argent en direct d’un mobile à  l’autre à  l’aide par exemple de la technologie NFC (Near Field Communication);
  • Flux b: La désintermédiation ou l’affirmation des opérateurs comme acteur de la compensation et du règlement des paiements;
  • Flux c: L’utilisation des acteurs du web pour mettre en relation en direct des acheteurs et des vendeurs via des porte-monnaie électronique ou des crypto-monnaies par exemple.

A voir également l’infographie publiée en 2012 sur b3b:  Qui sont les nouveaux acteurs du paiement mobile ?

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter