Toute l’info en 3 minutes – Banque et Finance (9 février 2014)

Voici, en 3 minutes, toutes les infos qu'il ne fallait pas manquer :

un petit clic pour ma veille

La Suisse continue à  obliger les clients de ses banques à  se régulariser. Après les Américains, c’est le tour des clients français d’être mis sous pression. Certains d’entre eux auraient ainsi reçu de la part de plusieurs banques une demande de clarifier leur situation avant l’été. Il est à  remarquer que la France s’inquiète également de ses clients américains comme l’a montré Axa Banque qui leur a envoyé un courrier les invitant à  trouver une autre banque.

La réglementation proposée par l’Europe pour préserver les établissements à  risque systémique ne finit pas de provoquer des fortes réactions comme en France où Christian Noyer  a mentionné que « Ces idées sont, je pèse mes mots, irresponsables » à  l’adresse du commissaire Barnier « stupéfait » de voir un homme « aussi compétent » faire de telles déclarations.

La Banque centrale européenne (BCE) a publié un projet de règlement-cadre MSU (mécanisme de surveillance unique) de la BCE en vue d'une consultation publique. La BCE publie également un set de bonnes pratiques pour améliorer la sécurité des paiements sur internet et l'Organisation internationale des commissions de valeurs  (OICV/IOSCO) s’intéresse quant à  elle au crowdfunding.

Les manipulations de cours sont à  nouveau au centre de l’actualité de l’autre côté de l’Atlantique où Crédit Suisse et d’autres banques sont dans la cible de la justice américaine. UBS, quant à  elle, espère l’impunité suite à  sa collaboration.

A l’exception de Danske Bank, les résultats publiés par les banques cette semaine sont globalement bons. Ainsi, Bankia, Credit Suisse, Caixia Bank, Mitsubishi ont annoncés des résultats positifs. En Suisse, quelques centaines de nouveaux licenciements à  l’UBS et chez Julius Baer rappellent que la situation économique n’est pas aussi rose que l’on pourrait le croire.

Société générale - source Flickr from Zonkooo

Photo Credit: Zonkooo via Compfight cc

En France,  Société Générale lance sa nouvelle banque privée  Société Générale  Private Banking qui se positionne comme la banque privée de  référence haut de gamme sur le marché français avec  40.000 foyers représentant un total d'environ 50 milliards d'euros d'actifs  sous gestion.

Toujours en France, le  président du directoire de la Banque populaire-Caisse d’épargne (BPCE), François Pérol    a été mis en examen pour prise illégale d’intérêts.

La suite ici avec les articles sélectionnés de la semaine passée :

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

2 Comments

Comments are closed.

Newsletter

Me suivre: