Nest smoke detector

Toute l’info en 3 minutes – Web et Mobile (19 janvier 2014)

Voici, en 3 minutes, toutes les infos qu'il ne fallait pas manquer :

un petit clic pour ma veille

Google continue à  se répandre avec l’acquisition de Nest, une  entreprise qui fabrique des thermostats intelligents et des détecteurs de fumée. Après les robots, Google confirme son ambition de devenir incontournable dans notre vie en intégrant notre maison pour qu’elle devienne intelligente.

Nest smoke detector

Le mobile est au centre de l’actualité avec un taux d’adoption qui ne cesse d’augmenter avec près de 50% de la population de l’Europe de l’ouest qui devrait l’utiliser régulièrement en 2014. Les norvégiens sont actuellement les plus assidus avec près de 64% d’accès à  internet avec un mobile.

Ce succès des mobiles va également de pair à  avec l’évolution des menaces. Ainsi, les mobiles deviennent un vecteur supplémentaire des attaques de déni de service. Une autre menace provient des applications mobiles qui, comme une évaluation des 40 des applications bancaires mobiles les plus utilisée globalement sur l’iPhone,  a révélé d’importantes failles de sécurité, exposant potentiellement les données personnelles des utilisateurs pour les pirates. A propos des apps mobiles, il est à  relever l’expérience proposée par le Crédit agricole en collaboration avec CISCO  qui propose de développer n'importe quel type d'application : un utilitaire, un jeu, un réseau social… dans sa Mobile Banking Factory.

Le problème de la surveillance généralisée de la NSA continue avec l’information que cette agence récupérerai près de 200 millions de sms par jour. Peut-être une aubaine pour le futur mobile sécurisé appelé  Blackphone et qui  doit permettre de passer des appels sécurisés, d’envoyer des messages, de transférer et de stocker des fichierset de tenir des sessions de chat vidéo.

En Angleterre, la solution de paiement mobile Zapp a été adoptée par 5 banques et dont voici un exemple de son utilisation possible:

En Suisse, à  propos de signature électronique, le Conseil fédéral veut offrir aux entreprises et aux autorités un instrument simple pour certifier leurs documents. Il propose d'instaurer un cachet électronique et  a approuvé, ce mercredi, le message sur la révision totale de la loi sur la signature électronique (SCSE).

La suite ici avec les articles sélectionnés de la semaine passée :

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

1 Comment

Comments are closed.