Toute l’info en 3 minutes – Banque et Finance (19 janvier 2014)

Voici, en 3 minutes, toutes les infos qu'il ne fallait pas manquer :

un petit clic pour ma veille

Après 2 ans de discussion, les Européens se sont mis d’accord  sur la révision de la directive européenne sur les marchés d'instruments financiers nommée Mifid 2. Elle y prescrit de nouvelles règles en particulier sur les thèmes de la protection des consommateurs,  du trading à  haute fréquence, de la spéculation sur des matières premières et à  propos des chambres de compensation.

L’Europe, c’est également l’annonce de l’arrivée en septembre prochain d’un nouveau billet de 10 Euros dont voici une présentation en vidéo :

En Suisse, le directeur de la FNIMA, Patrick  Raaflaub se retire après 5 ans. Côté réglementation suisse, cette même FINMA annonce une nouvelle norme de liquidité, laquelle se fonde sur les standards minimaux de Bà¢le III.

La Suisse annonce également l’ouverture de négociation sur la fiscalité de l’épargne avec l’Europe. Sur wikipedia, il est mentionné à  propos de la négociation,  que « cette recherche d’accord implique la confrontation d’intérêts incompatibles sur divers points (de négociation) que chaque interlocuteur va tenter de rendre compatibles par un jeu de concessions mutuelles ». Espérons que la Suisse comprenne cette notion de concession mutuelle et qu’elle ne confirme pas les craintes de Nicolas Pictet, le  vice-président de l'Association de banques privées suisses

Suite à  une enquête interne, Deutsche Bank a annoncé la suspension de quelques collaborateurs suspectés d’avoir tordu les taux de change de référence.

A mentionner une initiative positive du Crédit Agricole qui propose,  au sein de l'ancien siège de l'UMP qui appartenait à  la banque, d’offrir un espace de 4600m2 sur huit étages entièrement dédié aux startups. Ce  village de l'innovation prévoit d’accueillir une centaine de jeunes pousses.

La crise financière n’est pas encore terminée et selon les dernières nouvelles des banques grecques pourraient avoir besoin d’un nouvel apport de fonds propres pour survivre. Par contre, du côté des Belges, il semblerait qu’ils n’aient jamais été aussi riches. Bref de toute façon, l’année 2014 continuera d’être difficile pour les banquiers également. C’est d’ailleurs peut-être pour cette raison que le CEO d’ABN Amro s’est déguisé en responsable de maison close pour haranguer ses collaborateurs et leur montrer les similarités de leur métier avec celui des péripatéticiennes.

La suite ici avec les articles sélectionnés de la semaine passée :

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

1 Comment

Comments are closed.

Newsletter

Me suivre: