Quand les billets de banque propagent un vent de révolte

Les billets de la colère

Les billets de la colère (source page Facebook Montre ton indignation sur les billets de banque)

un petit clic pour ma veille

C’est la tendance du moment : Exprimer son mécontentement directement sur les billets de banque. A la différence des tracs et autres supports habituels pour faire passer son ras-le-bol, les billets de banque ne finissent pas à  la poubelle, se promènent  de mains en mains  et propagent ainsi les messages de revendication  ….

Exemple avec ce tweet qui vient directement de Tunisie :

JavaScript is not available.

No Description

et l’Espagne n’est pas en reste :

Raul De La Paz Lama on Twitter: « Estoy va para Rajoy jaja y mira lo q me encontrado en el billete escrito jaja pic.twitter.com/WvxlJjsurb / Twitter »

Estoy va para Rajoy jaja y mira lo q me encontrado en el billete escrito jaja pic.twitter.com/WvxlJjsurb

Certes cette idée n’est pas nouvelle, l’Iran, la Chine et les USA font également l’objet de tels messages comme le mentionne l’article suivant

Des internautes tunisiens appellent leurs concitoyens à  s'indigner contre le gouvernement via une campagne un peu spéciale. Le principe? à‰crire « Ennahdha dégage » sur des billets de banque.Parce que l'argent circule tout le temps et très vite. Parce que l'argent ne peut être censuré. Parce que l'argent ne finira pas à  la poubelle, comme la plupart des tracts.Ce moyen d'expression n'est pas nouveau. Il a déjà  été utilisé, en Tunisie et ailleurs.

via  Des Tunisiens expriment leur ras-le-bol sur des billets de banque.

D’autres articles sur ce sujet ici :

Et une page Facebook qui souhaite animer une telle tendance :

Veilleur et spécialiste en cybersécurité