Comment utiliser les réseaux sociaux pour combattre la fraude

Déroulez ici

à‰viter de publier des informations personnelles sur les réseaux est souvent présenté comme une saine pratique permettant de protéger ses données et diminuer le risques qu’elles soient utilisées à  mauvais escient. Ce principe pourrait pourtant être remis en question prochainement afin de réduire le risque de fraude.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Informer pour combattre la fraude

Les fraudes ne cessent de s’étendre et de s’améliorer. Pourtant, à  l’heure où l’informatique et les réseaux sociaux disposent d’une quantité phénoménale d’informations, il est étonnant qu’elles ne soient pas davantage utilisées pour combattre cette gangrène. Pourquoi ainsi ne pas mettre en corrélation un check-in de géolocalisation sur un réseau social comme Foursquare ou Facebook avec l’emplacement d’un distributeur automatique de billets où vous souhaitez exécuter un retrait de cash ? Est-ce que la publication d’une photo convenue sur un réseau social peut permettre de valider une transaction ? …

The Conversation Prism

Bref, finalement, nous n’aurons peut-être pas à  tout perdre en diffusant des informations privées sur les réseaux sociaux dans quelques temps, mais pour l’instant la précaution reste de mise. La difficulté viendra alors peut-être de l’importance de mieux définir les cercles de destinataire par type d’information.

Voici en complément un article publié récemment sur ce thème par Les à‰chos :

La possibilité de récolter des informations précieuses sur ses clients pourrait bien être une arme de taille dans la guerre menée contre la fraude. Aujourd'hui, les banques sont capables, si elles le désirent, d'utiliser des services leur permettant de récolter des données sur leurs clients afin d'effectuer un profil personnalisé. Ces datas peuvent être issues des données produits, des données mobiles du client, mais aussi de ses informations disponibles sur les réseaux sociaux. Ainsi, elles peuvent investir dans la création de différents algorithmes analysant un grand nombre de données afin de détecter les fraudes.  

Via Les banques & les réseaux sociaux : un outil de différenciation et de lutte contre la fraude

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter