RFID : Ces fréquences invisibles qui assurent sécurité et logistique

In Carnet de veille

RFID chip- Photo par midnightcomm

Déroulez ici
RFID chip- Photo par midnightcomm
RFID chip- Photo par midnightcomm

RFID (Radio Frequency Identification) est un terme utilisé la plupart du temps pour parler des systèmes d'identification de fréquences radio. Ces fréquences évoluent dans une fourchette de 50 kHz à  2.5 GHz. La plus utilisée reste 13.56 MHz.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Les systèmes RFID permettent de fournir la traçabilité des objets et des personnes, et de réaliser des fonctions d'identification (tracking) en accédant à  des fonctionnalités de contrôle. Concrètement, que l'on souhaite gérer des flux de personnes avec des composants intégrés dans les pièces d'identité à  scanner dans un aéroport, que l'on souhaite automatiser un portail compteur à  l'entrée d'un musée pour en gérer les chiffres et/ou la sécurité, ou encore garder la trace de bétail avec de fameuses «  boucles d'oreilles   » (qui n'ont rien à  voir avec celles de la Vache qui Rit  !), le RFID intervient comme principal élément.

La technologie est également embarquée dans les systèmes bancaires et deviendra peut-être bientôt un must-have en matière de paiement automatisé et d'identification personnelle avec l'offensive des marchands de téléphones portables, intégrant des fonctions de paiement par lecture des données intégrées dans les systèmes mobiles (par exemple sur le Blackberry). Les utilisateurs peuvent vérifier leurs comptes, effectuer des virements et générer des relevés de transactions bancaires récentes sur leur portable. Cette utilisation «  n’importe où, n’importe quand   » entraine bien sà»r des  préoccupations en ce qui concerne la sécurisation de ces échanges, autant au niveau de la carte SIM que de la connexion Wi-Fi qui peut facilement être piratée.

Les informations sont stockées dans une mémoire accessible utilisant une simple fréquence radio. Cette mémoire est une simple étiquette électronique, contenant une antenne et un circuit intégré. Il est aisé de trouver des sites proposant l'achat en ligne de RFID.

L'étiquette, adhésive ou plastifiée et plus ou moins miniaturisée, contient les informations associées à  l'objet auquel elle est fixée. Lorsqu'elle passe dans le rayon d'un lecteur (station), le signal est détecté et échange les données entre la mémoire et celui-ci. Le procédé est très utilisé dans le domaine logistique ou bancaire, et permet le traçage de produits et bagages, ou d'actions à  distance.

La liquidation très suivie médiatiquement des magasins Virgin en France dans un chaos assez spectaculaire aura été pour les témoins de ces scènes folles d'achat et de mêlée générale dans un festival de sonneries de sécurité retentissant dans les magasins. Ces sonneries étaient dues à  deux types de systèmes  : les antivols cà¢blés liés aux produits arrachés, mais également les  étiquettes RFID des emballages CD, DVD, etc,  transmettant leurs informations aux panneaux de contrôle à  la sortie des magasins.

L'un des grands atouts des systèmes RFID concerne la résistance de ceux-ci aux conditions «  extrêmes   » de la vie de tous les jours : humidité, température, chocs mécaniques, vibrations, poussière  : autant de contraintes rudes auxquelles la majorité des terminaux doivent faire face pour être capable de lire des données non altérées à  partir de l'étiquette.

Rappelez-vous d'à  quel point vos poches sont soumises à  la poussière et aux chocs et rayures en tous genre pour vous convaincre de la finition de cette technologie dont on ne suspecte parfois même pas la présence sur nous  !

0 Comments

  1. Merci pour cet article, très intéressant. Pour en savoir un peu plus sur cette technologie et avoir un bref aperà§u de ce qu’elle permet dans pas mal de secteurs (transports, santé, industrie & services), vous pouvez visiter ce blog http://tiny.cc/p1agww

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter