jeudi , 1 octobre 2020

PWC Banking survey : Driving customer value through digital

Une nouvelle étude préparée par le cabinet d’audit PWC pointe du doigt la maturité encore trop faible des services bancaires en ligne.

Face à  la pression, l’innovation et les nouveaux comportements mobiles en particulier des utilisateurs de services bancaires  sont souvent présentés comme les remèdes miracles. Il est néanmoins à  relever que la stratégie ne peut se concentrer sur quelques idées ou opportunités sans adopter une approche multi-canale cohérente et répondant aux vrais besoins des clients.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

L'étude PwC intitulée « The new digital tipping point » réalisée dans 9 pays* sur la banque digitale présente les besoins des clients et leur appétence au digital.

* : France, UK, Emirats Arabes Unis.Pologne, Mexique, Inde, Hong Kong, Chine, Canada.

PWC report - the new digital tipping pointCette étude montre que 65% des clients français seraient prêts à  payer jusqu'à  5 euros par mois en échange de services bancaires numériques ayant une réelle valeur ajoutée tels que des alertes via les réseaux sociaux (75%) et la gestion de leurs cartes de fidélité (60%).

Pour PwC, les banques déçoivent leurs clients en termes de services ou outils numériques.

viaBanking survey : Driving customer value through digital.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter