Les réseaux sociaux d'entreprise au service de la collaboration et de l'innovation

Déroulez ici

Créer un réseau social d’entreprise, ce n’est pas placer une plate-forme du type Facebook ou Google+ dans son entreprise. En effet, la démarche ne s’arrête pas à  l’intégration d’un super outil mais elle doit prendre en considération de multiples variables pour être véritablement adopté au sein de l’entreprise.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Plus qu’un simple réseau social privé

A l’instar de Facebook, Google+, LinkedIn, Pinterest et tant d’autres, les réseaux sociaux d’entreprise ont pour objectif de mettre en place un environnement favorisant les échanges et la collaboration au sein de leurs communautés. Pour l’entreprise, il s’agit d’un moyen d’optimiser en particulier la communication transversale  et ainsi de favoriser la création de synergies au-delà  des silos habituels et ultimement de créer de l’innovation.

Réseaux sociaux d'entreprise - innovation, collaboration, participation et communication
Réseaux sociaux d'entreprise - innovation, collaboration, participation et communication

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises disposent, en complément de leur messagerie et agendas d’entreprise, d’un intranet qui consiste essentiellement en un porte-voix unidirectionnel pour le management et l’équipe de la communication interne. Les réseaux sociaux d’entreprise, les RSE, proposent davantage mais pour ce faire l’organisation doit comprendre les changements qu’ils impliquent. Pour mieux comprendre ces aspects, voici une intéressante présentation qui développe entre autre les différences entre réseaux sociaux publics et d’entreprise, les plus-values attendues et un état de la maturité sociale des entreprises.

Il est clair qu’un réseau social d’entreprise est là  pour  interagir  sur les  affaires de l’entreprise et pas pour échanger à  propos d’affaires personnelles ou commenter le dernier film vu. Il est également sà»r que tous ne vont pas sauter sur leur page d’entreprise, publier des articles et réagir sitôt le réseau social en place; Une personne qui ne s’exprime pas n’a aucune raison d’aller s’épancher sur le réseau social de l’entreprise.

Les solutions RSE sur le marché

Aujourd’hui de nombreuses solutions existent sur le marché des logiciels de RSE mais avant tout choix, il est bien entendu nécessaire de comprendre quelle est la situation actuelle et quels sont les objectifs de l’entreprise :

  • D’un point de vue technique : De quels outils disposons-nous déjà  aujourd’hui en termes d’échange, de collaboration et de communication  ? Quelles sont les contraintes d’intégration par exemple au niveau de l’infrastructure ou de l’architecture applicative ?  Quelles sont les  exigences  de sécurité par exemple pour l’authentification ou les modes de connexion à  distance ? …
  • Au niveau de l’organisation : Quels sont mes objectifs  d’échange, de collaboration et de communication? pour quel périmètre ? et avec quelles populations ? tous les collaborateurs ou une partie d’entre eux seulement ? faut-il également prendre en compte ses partenaires ou ses clients ? …
  • Au niveau du fonctionnement : Quelles sont les fonctionnalités que je souhaite utiliser ? comment je souhaite utiliser mon réseau social d’entreprise ? en interne uniquement? sur un mobile ? quelles sont les moyens de sécurité nécessaire à  la protection des informations de mon entreprise? …

Il y a principalement trois types d’éditeurs de solution aujourd’hui sur ce marché :

  1. les éditeurs d’intranet qui proposent de nouvelles fonctionnalités de partage et de collaboration comme IBM et Novell par exemple
  2. les solutions de réseaux sociaux qui cherche à  répondre et s’intégrer dans le monde de l’entreprise tel Yoolink ou telligent par exemple
  3. les solutions RHs qui souhaitent ajouter une dimension de communication sociale à  leur référentiel (annuaire d’entreprise) comme par exemple Silkroad ou CubeTree racheté par SuccessFactors puis récemment par SAP

Vous trouverez une sélection de solutions RSE accompagnée d’une brève description accessible via ce lien :    Editeurs de solution pour réseaux sociaux d’entreprise  :

Seuls 1% des collaborateurs produisent du contenu

Parmi les facteurs de réussite, il est essentiel de pouvoir compter sur l’implication du management et pas seulement pour des aspects de financement de projet. Non, le management doit faire partie du réseau, de la communauté de l’entreprise. Elle ne peut se contenter de regarder d’en-haut les échanges et les collaborations; elle doit faire partie de la conversation sociale. Si la culture d’entreprise n’a pas un niveau de maturité sociale suffisant, alors inutile de lancer un tel projet,  une page d’information et quelques emails feront alors certainement l’affaire.

Comme mentionné plus haut dans cet article, il est faux de penser que le réseau social d’entreprise fera à  lui seul communiquer les gens. C’est un outil, c’est tout et, comme sur internet, tous les collaborateurs ne participent pas tous de la même manière. Ainsi, si l’on étend  la  règle des 90 / 9 / 1 au RSE,  seuls 1% des collaborateurs produisent du contenu,    9% réagissent et commentent des contenus et  90% sont des spectateurs. Face à  ces chiffres, il est nécessaire d’accompagner les collaborateurs, leur expliquer le fonctionnement et leur (dé)montrer les avantages qu’ils peuvent en tirer personnellement. Une charte d’utilisation peut également apporter des réponses utiles et clarifier les règles de comportements attendus afin d’éviter quelques soucis et abus. Il est évident qu’une animation, voir d’une modération, de ce réseau est important et permet d’y associer la notion de community manager au sein de son entreprise.

Intégrer un réseau social privé dans son entreprise est également le moyen de faire évoluer son environnement informatique. Outre le fait de pouvoir réduire le trafic de données échangées et stockées dans l’entreprise, le RSE est également un moyen de préparer l’entreprise à  l’arrivée des nouvelles générations et de ne pas être directement taggée de “has-been”.

En conclusion, la mise en place d’un réseau social d’entreprise  doit servir l’innovation via la mise en place d’une véritable plate-forme d’intelligence collective. Il doit devenir un outil central permettant à  l’entreprise d’évoluer et, en conséquence, d’assurer sa pérennité.

Voici en complément une série de liens utiles vers des solutions RSE et des articles complémentaires en relation avec ce sujet :

Créer un réseau social d'entreprise, ce n'est pas placer une plate-forme du type Facebook ou Google+ dans son entreprise. En effet, la démarche ne s'arrête pas à  l'intégration d'un super outil mais elle doit prendre en considération de multiples variables pour être adopté au sein de l'entreprise.

Créer un réseau social d'entreprise, ce n'est pas placer une plate-forme du type Facebook ou Google+ dans son entreprise. En effet, la démarche ne s'arrête pas à  l'intégration d'un super outil mais elle doit prendre en considération de multiples variables pour être adopté au sein de l'entreprise.

Créer un réseau social d'entreprise, ce n'est pas placer une plate-forme du type Facebook ou Google+ dans son entreprise. En effet, la démarche ne s'arrête pas à  l'intégration d'un super outil mais elle doit prendre en considération de multiples variables pour être adopté au sein de l'entreprise.

Créer un réseau social d'entreprise, ce n'est pas placer une plate-forme du type Facebook ou Google+ dans son entreprise. En effet, la démarche ne s'arrête pas à  l'intégration d'un super outil mais elle doit prendre en considération de multiples variables pour être adopté au sein de l'entreprise.

No Title

No Description

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter