Une banque belge rançonnée après un vol de données

La confidentialité reste un thème très chaud actuellement et l’actualité nous le rappelle sans cesse. Aujourd’hui, c’est une banque belge qui fait les frais de faiblesses ayant permis à  des hackers d’extraires des données qui pourraient être sensibles.

un petit clic pour ma veille

Mask hackingVerte leDes pirates demandent 150 000 euros à  la banque belge Elantis, qualifiant cette rançon de « taxe pour punir les imbéciles   », parce que les informations qu’ils ont dérobées sur le serveur web de la banque n’étaient pas cryptées.

via  D es pirates menacent une banque belge de publier les données de ses clients.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité