jeudi , 1 octobre 2020

Financement collectif : Le crowd-funding démarre en Suisse

Plusieurs communiqués récents confirment l’arrivée de solutions de financement collectif en Suisse. Appelé également crowd-funding, ce nouveau type de financement existe grà¢ce aux réseaux sociaux et aux communautés virtuelles sur internet.

Lancer son projet grà¢ce aux amis internautes

Lancer un projet personnel nécessite souvent un apport de fonds étrangers. Certes, il ne s’agit habituellement pas de montants faramineux, mais l’obtention d’un financement reste néanmoins un écueil à  surmonter. Aujourd’hui, grà¢ce à  internet, il est ainsi possible de mettre en relation directe des investisseurs et des emprunteurs sur un site web afin de faciliter la conclusion d’arrangements de financement. Il est à  relever que de telles transactions ont donc lieu sans l’intervention de banques, élément qui revêt une importance particulière en ces temps de crises économique et financière.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Aujourd’hui, de nombreux sites de crowd-funding proposent, par thématique, des solutions de financement (réf.    Les prêts entre “amis” se développent | b3b  ).  En Suisse, cette tendance se réveille et même en français plus récemment pour la Suisse romande.

Certes, il n’y a pas pléthore d’offre mais voici quatre acteurs aujourd’hui présents sur ce marché en Suisse :

100-days.net

crowd-sourcing in Switzerland with 100-days.net

Lancée le 20 avril passé, 100-days.net est le dernier annoncé sur ce marché. Il se présente de la manière suivante :

Sur 100-days.net, des initiateurs (musiciens, artistes, designers… toi !) présentent leurs projets pour que de nombreux particuliers, appelés boosteurs, les financent en l’espace de 100 jours.

Crée un projet !

En échange, les boosteurs (amis, connaissances, sociétés, mécènes…) reçoivent des cadeaux uniques comme par exemple un CD ou un livre dédicacés, une mention dans un film etc. – les boosteurs vivent la réalisation d’un projet en temps réel et peuvent même y participer activement.

Deviens boosteur !

Aujourd’hui, encore aucun projet d’annoncé sur le site français, mais environ 80 projets sont à  la recherche de financement du côté de la Suisse allemande.

We make it

Un autre site de crowd-funding est We Make It qui compte 36 projets à  ce jours depuis sa naissance en février dernier.

On retrouve ici toute la culture du crowd-funding où, selon le montant apporté, des avantages en nature sont souvent proposés comme par exemple dans le cas de ce film, des places VIP pour la première projection.

Pas de français, mais uniquement de l’allemand et de l’anglais pour présenter ce site :

logo we make it crowdfundingwemakeit.ch is the Swiss crowdfunding platform for art, music, film, design and other creative projects.

Whatʼs in it for you? Personal invitations, signed books, limited picture and photo editions etc. In return for your support, the project creators offer you tailor-made rewards.

Itʼs very easy to take part: Browse through the projects and choose which ones to back. You can pay safely and conveniently using PayPal or your credit card. Important: You will only be charged if the project’s funding goal is reached.

Moboo

C’est aussi un jeune site qui éclot en 2012, Moboo qui compte aujourd’hui seulement 4 projets et dont l’un d’eux est à  la recherche de pas moins de 250’000.- pour un concept santé & bien-être (boissons et cosmétique)

Moboo crowdfunding homepage

Moboo is a Swiss funding platform for innovative and creative projects. Micro-entrepreneurship is our motto… you got idea or you got money… but you got launched and you keep full control of your creative idea and you do not need to go to your local bank to beg for money. The principles are simple; to support each other whatever you do!

Moboo is independent and not linked to any organisations and so is at your service as a trustful alternative to funding ideas. The goal is to link donators/investors with micro-entrepreneurs. Project creators stay in control and keep the full ownership of their projects. They decide how to reward their donators/investors and create together a business relationship between themselves.

Moboo plays the role of intermediary and brings everybody together to share experiences and support. Each project has a time-frame for funding and if it runs out without the full amount reached, no money is exchanged or invested. All investors/donators get their money back and so keep independency.

c-crowd

Une des première plate-forme de crowd-sourcing suisse, elle ne propose aujourd’hui que 7 projets avec pour la plupart des demandes de financement de plusieurs dizaines de milliers de francs suisses.

Crowd-sourcing : c-crowd homepage

le site se décrit de la manière suivante :

c-crowd.com is the leading Swiss Internet platform that brings together projects and capital. On c-crowd.com:

  •  companies (Company projects)
  • charitable and artistic projects (Charity projects)
  • commercial projects (Campus projects)

can introduce themselves to a broad audience (crowd) of potential capital providers, and:

  •  private individuals
  • investors
  • business angels
  • foundations

can, already with modest employment of capital, gain access to professionally prepared projects that were previously only open to an exclusive circle of people.

c-crowd thereby offers an alternative way to invest, donate or deploy capital and opens up new possibilities to secure financing for a project.

Un paysage encore jeune

Ce passage en revue des principaux sites de crowd-funding suisses montre que toutes ces initiatives sont très récentes. Aujourd’hui, selon les listes de projets ouverts, 100-days et wemakeit sont les principaux sites qui démontrent une véritable activité de financement. La nature des projets qui y sont proposés et les demandes de quelques milliers de francs sont en ligne avec les sites étrangers qui ont fait leur preuve. Il est clair qu’une demande de financement de plusieurs dizaines, voir centaine de milliers de francs, pour une raison purement commerciale n’est pas l’apanage de tels sites.

A l’instar du mode de financement de la dernière campagne de Barak Obama, le financement par la foule tend à  s’attacher à  des petits apports personnels. Ainsi, il est donc nécessaire que la communauté soit suffisament grande et active pour espérer lever  suffisamment  de fonds. Parmi les principaux facteurs de succès, il est utile de rappeler l’importance de l’accompagnement pour présenter au mieux son projet. Il est clair que la visibilité et la facilité d’utilisation du site sont également des facteurs de réussite évidents.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter