La finance et le web

Le secteur de la finance est impliqué sur le web depuis très longtemps et y investit des montants importants. Il est intéressant de suivre les avancées que prend cette industrie afin d'observer les stratégies de marketing web préférées des banques et des institutions financières. Nous avons donc fait une petite recherche interne afin de connaître ces stratégies web et l'étendue des efforts mis sur internet.

un petit clic pour ma veille

Investissements en publicité

En regardant les revenus de Google, on découvre rapidement que c'est effectivement le secteur des finances et de l'assurance qui a dépensé le plus en publicité. En 2011, ce chiffre s'établissait à  4.0 milliards de dollars seulement pour Google Ads. Les mots-clés les plus courus étant  : Self Employed Health Inssurance, Cheep car inssurance et Affordable Life Insurrance. Du côté francophone, on remarque une forte concurrence autour des termes  : Assurance auto, calculateur versement hypothécaire, soumission assurance auto et crédit bancaire.

L'utilisation variée des types de site semble aussi être favorisée par les banques. Autant les sites de masse, les blogs sur la finance que les sites web d'annuaire téléphonique ou les sites sociaux présentent de la publicité à  caractère financier. Le mobile n'est pas en reste, mais demeure encore nouveau pour les banques qui semblent moins mettre l'accent sur ce médium.

Web social

Incontournable en 2011, le web social connaît une hausse continue pour 2012 alors que la grande majorité des banques sont présentes sur Twitter, facebook et autres sites sociaux. Quant au contenu mis de l'avant, on voit surtout le relais de données sur les taux en vigueur, les promotions et concours de la banque et de billets publiés sur le blog rattaché. Peu d'interaction avec des individus privés est entretenue, ce qui est déplorable.

Blog interne

Un autre classique de la stratégie des banques depuis quelques années tourne autour du blog. Parfois directement rattaché au site principal de l'entreprise ou sous un autre nom de domaine, le blog est en effet un outil utile pour générer des visites. Les sujets les plus souvent traités sont  : des trucs et conseils sur les finances personnelles, le marché immobilier et l'hypothèque, les produits financiers demandés (REER et CELI par exemple) ainsi que des études internes.

Ce dernier sujet est d'ailleurs le plus viral sur le web. On remarque par exemple une grande quantité de mentions sur Twitter ainsi que de «  Like   » et «  +1   » sur les billets traitant de résultats de recherches variées. Il semble donc que publiciser par exemple les résultats d'une étude sur le marché de l'immobilier ou sur les voitures les plus volées aide beaucoup la génération de trafic et l'appréciation des internautes face à  l'entreprise.

Référencement sur les engins de recherche

Moins visibles pour l'internaute moyen, les investissements en référencement naturel sont pourtant un des postes de dépense le plus importants. Les banques ont depuis longtemps travaillé pour atteindre la première position sur les engins de recherche. On observe encore certaines banques qui n'hésitent pas à  utiliser quelques techniques moins «  naturelles   », mais dans l'ensemble les banques sont bien référées.
Il est intéressant de voir la diversité des stratégies web adoptées par les banques pour s'imposer sur le web. Malheureusement, une telle diversité est souvent le luxe d'entreprises qui possèdent plusieurs ressources financières et humaines pour implanter et entretenir autant de plateformes de visibilité.

[aside]Cet article a été rédigé par Vincent Durivage. Retrouvez-le sur son blog ici :  bourseendirect.org  [/aside]

Veilleur et spécialiste en cybersécurité