jeudi , 1 octobre 2020

Les satellites à  la rescousse des banques

Qui aurait cru que les premiers “bips” émis par Spoutnik apporteraient aux banques, 50 ans plus tard, des solutions pour mieux répondre à  leurs clients grà¢ce à  la géolocalisation ?

La technologie venue du ciel

En 1978, un premier bloc de satellites américains était lancé pour créer un système global de positionnement géographique appelé GPS pour Global Positioning System. Vint ensuite l’avènement des téléphones intelligents, les “smart phones”, ces objets concentrant le meilleur des technologies les plus récentes : téléphonie, internet, appareil photo-vidéo, récepteur GPS et très prochainement une puce NFC (Near Field Communication) qui permettra les paiements sans contact. C’est d’ailleurs cette concentration des données GPS de localisation et d’une liaison vers internet au sein d’un même terminal qui est le catalyseur de cette alchimie gagnante.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

La géolocalisation sociale

Sur internet, le web 2.0 a apporté des capacités d’agrégation d'une multitude de formats de données incluant celles de géolocalisation. Mais cette fonctionnalité ne s'arrête pas à  localiser une personne ou un événement sur une carte. Aujourd'hui,  les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Buzz (bientôt remplacé par Google+ ?) apportent une dimension sociale. Ainsi, dans le cas d'une relation banque – “client ami”, ne serait-ce pas pertinent de proposer l'itinéraire le plus rapide pour atteindre une agence? Ou même de proposer un cadeau à  un client qui passe près de votre enseigne. Mastercard l'a bien compris. Il s'est d'ailleurs associé à  Foursquare, un des principaux acteurs de géolocalisation sur le web, pour pouvoir offrir à  ses clients des promotions lorsqu'ils passent à  proximité de magasins partenaires. En France, BNP Paribas avait offert en début d'année un millier de places de cinéma à  ses clients qui s'annoncaient via le service Facebook Places.

Apporter la sécurité là  où il faut

Savoir que votre client se trouve à  proximité immédiate de votre établissement bancaire peut être bien entendu le moyen d'activer une action commerciale, mais pas seulement. Cette information peut également apporter une réponse concrète à  des problématiques de sécurité: Imaginez que vous puissiez utiliser la géolocalisation de votre client pour s'assurer que c'est bel et bien lui qui effectue un retrait à  un guichet automatique à  billets.

Ces données sont riches d'un point de vue comportemental, mais elles sont surtout sensibles car elles constituent des données personnelles à  plus d'un titre. Leur collecte et leur utilisation sont clairement dans le viseur de la CNIL française et du Préposé suisse à  la protection des données qui s'inquiètent d'ailleurs des dérapages potentiels.

Le défi de la protection des données personnelles

Dans ce monde débordant aujourd'hui de réseaux sociaux virtuels, quoi de plus logique que d'y inclure une nouvelle dimension permettant de rendre réelles les rencontres avec “ses” amis. Pour la banque, ces services de géolocalisation sociale apportent des nouvelles possibilités d'échanger avec leurs clients par opportunité et de manière quasi-spontanée. Espérons simplement que la sensibilité de ces données personnelles soit correctement perçues par toutes les parties en présence.

Cet article a été préparé pour le  Numéro 111 de  la rubrique  Banque & Internet  du  magazine  Banque & Finance.

N’hésitez pas à  me transmettre vos commentaires ou les thèmes que vous souhaiteriez voir développer. Merci d’avance, Marc Barbezat.

Banque & Finance – Le magazine de la place financière suisse

Dans un monde bousculé par des événements difficiles à  anticiper, en proie à  un climat d’incertitude grandissante, les acteurs de la scène bancaire et financière se trouvent exposés à  de nouveaux risques et défis. BANQUE & FINANCE s'est donné pour mission de les identifier et de les analyser avec sérieux et objectivité.

Magazine de référence de la place financière helvétique, il poursuit sa mission d'information et d'explication, en faisant appel aux meilleures plumes et à  l'expertise des praticiens de la finance. Sous la houlette de son rédacteur en chef Didier Planche, l’audience croissante de BANQUE & FINANCE est le meilleur gage de son crédit et de son succès.

Rédacteur en chef : Didier Planche

Tirage : 9’500 exemplaires

Fréquence : bimestrielle (6 numéros par année)

 

[aside]

Les acteurs majeurs de la géolocalisation sociale sur le web sont aujourd'hui Foursquare, Gowalla, Facebook Places, Google Latitude et le dernier né Banjo. Leurs applications mobiles sont téléchargeables directement depuis les magasins d'applications (App Store pour Apple, Market pour Android de Google, …). Passé la création gratuite d'un compte personnel et l'activation du GPS sur votre mobile, vous pourrez alors annoncer votre venue via  des “check-in” ou suivre vos amis Facebook ou Twitter par exemple.

Retrouvez toutes les références à  cet article ici : http://bit.ly/mhv3LW

[/aside]

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter