La cybercriminalité enfin prise au sérieux par la Suisse ?

La Confédération, par l’entremise de son office de la police a publié cette semaine son rapport sur la criminalité à  laquelle la Suisse est confrontée. Internet est maintenant clairement pointé du doigt et des moyens supplémentaires sont  (enfin) prévu pour améliorer sa réponse.

un petit clic pour ma veille

Berne, 23.06.2011 – Comme le montre le rapport annuel 2010 de l’Office fédéral de la police (fedpol), la tendance des dernières années se confirme: la grande criminalité internationale est devenue une menace dans le monde entier. Outre le crime organisé, la traite d’êtres humains et le trafic de migrants, la criminalité sur Internet reste un défi majeur pour les autorités de police suisses. Les progrès technologiques et Internet notamment in-fluencent largement la situation en matière de criminalité.

Internet est utilisé de plus en plus souvent pour planifier et préparer des infractions qui, généralement, ne tiennent pas compte des frontières. Les auteurs agissent plus rapidement, ce qui les rend difficiles à  appréhender. Souvent, des réseaux et organisations criminels collaborent au-delà  des frontières nationales avec des pirates informatiques et des auteurs de virus et mettent à  disposition sur Internet des logiciels malveillants et une infrastructure permettant de commettre des infractions. Ils s’adaptent très rapidement aux changements techniques.

La plupart des informations diffusées sur Internet sont cryptées, constituant ainsi un obstacle pour la police dans sa recherche des auteurs d’infractions et dans sa lutte contre les structures organisées. Internet est par ailleurs toujours plus souvent utilisé à  des fins de propagande et d’incitation à  la violence. Le potentiel de danger et de dommages reste élevé dans ce domaine. Afin d’assurer une protection sà»re contre les menaces informatiques et une lutte efficace contre la criminalité sur Internet, une approche commune et concertée est nécessaire tant au niveau national qu’international.

via  www.news.admin.ch – Rapport annuel 2010 de fedpol: La grande criminalité internationale reste une menace majeure

 

D’autres articles à  ce propos :

Veilleur et spécialiste en cybersécurité