La vision française des risques financiers

In Carnet de veille

clic pour élargiur

Déroulez ici

L’AMF, l’Autorité française des Marchés Financiers, a publié le 30 mai dernier sa nouvelle vision, fort intéressante, des risques financiers et intitulée Cartographie 2011 des risques et tendances sur les marchés financiers et pour l'épargne.

Il ne s’agit bien entendu pas de développer une carte de l’ensemble des risques, mais cette nouvelle édition permet de prendre le pouls des marchés financiers, des produits et des services associés. A noter que, si les notions de dark pools et de flash trading sont déjà  fort connues dans ce contexte, le shadow banking se révèlent dorénavant fort présent dans l’actualité. A Suivre donc et bonne lecture.

Concernant les risques : la cartographie met l'accent sur plusieurs risques. Certains concernent l'environnement macroéconomique et financier et sont par essence structurants pour le fonctionnement des marchés et leurs participants ; d'autres, plus microéconomiques, sont relatifs à  un marché ou à  des acteurs particuliers. Les risques identifiés sont des risques :

– macro-financiers, liés au risque souverain en Europe, ainsi qu'à  la progression des flux mondiaux de placements vers des actifs risqués, dans un contexte de recherche de rendement;

– liés aux évolutions des marchés de matières premières, avec notamment une financiarisation de ces marchés dans un cadre de surveillance et de régulation encore insuffisant ;

– sur la formation des prix et la robustesse des marchés du fait de l'expansion du trading haute fréquence notamment ;

– pour l'attractivité des marchés actions pour les petites et moyennes entreprises, dans un contexte de consolidation des principales bourses mondiales ;

– pour le financement à  long terme des entreprises, en lien avec la réorganisation des circuits de financement suite aux réformes prudentielles ;

– pour la réforme des marchés de gré à  gré d'instruments dérivés, si des divergences réglementaires se font jour ;

– liés à  une offre de produits plus risqués et/ou plus complexes, parfois commercialisés de manière agressive, et soumis à  des règles et un niveau de contrôle très variables ;

– liés à  la croissance des fonds monétaires à  valeur liquidative constante en Europe et aux vulnérabilités particulières qu'ils présentent

via :

  • Cartographie 2011 des risques et tendances sur les marchés financiers et pour l'épargne
  • Communiqué de presse : L’Autorité des marchés financiers publie sa cartographie 2011 des risques et tendances sur les marchés financiers et pour l'épargne
La newsletter