Exposer toute sa vie privée pour ne plus être un terroriste

In Carnet de veille
Déroulez ici

Les réseaux sociaux ne cessent  d'égratigner la notion de données personnelles. Stockées sur leur serveur, elles deviennent une valeur marchande prête à  être vendue sur tous les marchés du web, comme Facebook vient de nous le rappeler récemment avec les numéros de mobile.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Une  gangrène pour certains, une liberté pour d’autres

Connaissez-vous Hasan Elahi? Non? Il s’agit d’un artiste  américain  qui, lors d’un retour de vacances en 2003, s’est vu soudain suspecté d’activités terroristes par les Autorités américaines. Il décida alors, avant l’apparition de Facebook et d’autres sites comme FourSquare par exemple, d’exposer toute sa vie  sur le net : Ses repas, ses déplacements via un GPS, ses activités, ses rencontres … bref, un pied de nez aux autorités pour démontrer qu’il n’a rien à  cacher.

I decided to disclose my whole life online to let the FBI know where I was. I programed a software that allowed me to share my location and what I was doing. We are talking 2003, way before Facebook places or Foursquare 😉 What I wanted to do was create a file on myself, a file bigger than the FBI’s file. Then it hit me: why only the FBI should know that? If I started flooding the world with my information, I would devaluate their information on me and make it worthless. Their information would have no value as it would be less exhaustive than mine. It was a very symbolic action, but if you imagine 300 million people doing that then the whole intelligence system collapses.

At the beginning my system was only disclosing where I was with a photo. Then the project grew, I added my flight data, my bank records, my phone records.

Then I started to share every single detail. Food, beds I sleep in, toilets I used, etc. And the funny thing is that people started to get nervous, they were like “we don’t need to know all this!” 🙂 That is where I realized I was living an amazingly anonymous life.

via  Lift11 talk: Hasan Elahi on disclosing your whole life online to escape the US terrorists list | Lift conference, what can the future do for you?

Pour information, Hasan Elahi  sera à  Genève le 4 février prochain à  l’occasion de la conférence LIFT.

Si souhaitez en savoir plus :

Depuis 2003, vous pouvez suivre Hasan sur son site  trackingtransience.net et suivre en direct ses faits et gestes :

Une journée mondiale pour les données personnelles

Si vous croyez encore malgré cela que les données personnelles doivent être préservées, alors vous serez peut-être heureux de savoir qu’il existe dorénavant une journée mondiale du  Data Privacy ; La mauvaise nouvelle, c’est que vous venez de la manquer c’était le 28 janvier dernier.

Around the globe, people use powerful technologies and devices every day to improve their lives.   Businesses develop software, build hardware and provide services designed to enhance individual productivity, communications and safety.   We have come to depend on mobile communications, instant access to information, and intelligent services.   We are empowered by these technologies in ways that those who have lived before us could never have imagined.

Despite all of the benefits of these technologies, doubts and worries persist about just how much personal information is collected, stored, used, and shared to provide these convenient and pervasive tools and services.

via Data Privacy Day is January 28, 2011!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter