Ces frais qui font mal aux cartes prépayées

In Carnet de veille

Déroulez ici

L’arrivée des cartes prépayées dans l’Hexagone a été annoncée en grande pompe la semaine passée et elles sont d’ores et déjà  promises à  un bel avenir.

Les émetteurs de ces cartes, Visa et Mastercard, projettent à  terme 20 millions d’utilisateurs pour un marché de 8 milliards d’euros. Leur distribution sera principalement assurée par les buralistes, les kiosques, les stations-service et certains petits magasins. Elles pourront ainsi être utiles par exemple aux “interdits bancaires”, aux touristes, aux acheteurs sur intenet ou encore aux adolescents.

Le revers de la médailles se retrouve au niveau des frais entre 2 et 7% qui s’ajoutent à  l’achat de la carte de 8 et 15 Euros, selon le modèle, avec un plafond maximum de 1.000 Euros.

Des frais plus élevés

source : La carte bancaire prépayée arrive - 20minutes.fr.

Avec elles, pas besoin d’être client d’une banque pour retirer de l’argent dans un DAB ou acheter sur Internet. Il suffit d’acheter une carte vierge (sans crédit), entre 8 et 15€, selon le modèle, puis de se procurer des recharges, pour un plafond de 1.000€. MasterCard et Visa, qui lancent chacun plusieurs modèles avec des partenaires télécoms, visent large: 20 millions d’utilisateurs, pour un marché de 8 milliards d’euros, selon leurs estimations.

via  La carte bancaire prépayée arrive – 20minutes.fr.

Mais à  la course aux taxes, les Américains sont pour l’instant plus fort comme le démontre l’article ci-dessous.

Last year, Michael Abukhader’s 12-year-old son, Jacob, received a $30 NASCAR prepaid Visa card from an aunt who thought it would provide a convenient way to give him cash for birthdays and other events. But once Abukhader, who lives in Queen Creek, Ariz., reviewed the terms of the card, he closed the account.

The card charged a fee of $6.95 for the first purchase, plus a monthly fee of $5.95. Other fees included $2.50 for a withdrawal from a non-network ATM and $4.95 to replace a lost or stolen card. Abukhader explained to his son that after six months, the $30 card would contain a negative balance.

via  Fees on reloadable prepaid debit cards cost consumers – USATODAY.com.

D’autres articles sur l’arrivée des cartes prépayées en France :

La newsletter