Les banques font leur télévision sur le web

Déroulez ici

La communication des banques sur internet ne s’arrête plus à  la diffusion de communiqués de presse statiques sur leur site web. La vidéo est maintenant un média largement utilisé pour promouvoir un service bancaire via un spot publicitaire par exemple ou pour diffuser une interview ou un avis d’expert.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

S’il est possible de créer une  section de vidéos directement sur le site web de l’institution,  comme  la Banque Cantonale Vaudoise par exemple, les médias sociaux peuvent également être associés à  leur diffusion sur Internet. Le célèbre site YouTube permet en particulier de créer un compte graphiquement personnalisé à  l’image de la banque  comme le démontre ici la banque CIC :

Elle y a déposé ses spots TV ainsi que le premier épisode de ses 7 nouvelles pubs. Pour y accéder :  YouTube – LaChaineCIC’s Channel

Cetelem utilise également ce média pour diffuser une pub délirante :

Pour y accéder :  YouTube – CETELEM’s Channel

Comment créer son canal TV sur YouTube?

Rien de plus simple, il suffit de créer un compte YouTube avec un nom qui  rappellera  votre marque; il  apparaîtra  dans l’URL http://www.youtube.com/user/votre_nom . Une interface d’administration vous permettra ensuite de configurer votre mise en page et d’intégrer vos vidéos:

YouTube - interface d'administration

Pourquoi créer son canal?

YouTube n’est qu’un exemple  parmi  d’autres sites de vidéos, comme  Dailymotion ou Vimeo par exemple. A l’heure où les médias sociaux permettent un meilleur partage de l’information et une diffusion rapide sur le web, alors pourquoi ne pas profiter d’un canal supplémentaire pour communiquer sa marque et ses produits? Certes, il s’agit d’une nouvelle présence web à  développer et maintenir, mais de tels sites vous offrent une opportunités supplémentaire de référencer vos vidéos et d’élargir votre audience potentielle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter