jeudi , 1 octobre 2020

Wikileaks : La Suisse avant les Etats-Unis?

On attendait une fuite de données provenant d’une banque américaine, elle viendra finalement d’abord de la Suisse !

Aujourd’hui, Julius Bà¤r se retrouve malgré elle à  nouveau au coeur de l’actualité à  cause d’un ancien employé.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Extrait de la vidéo The Telegraph

Un ex-banquier suisse, Rudolf Elmer, a remis lundi en mains propres au fondateur de WikiLeaks Julian Assange deux CD contenant, selon lui, les noms de clients de banques ayant cherché à  échapper au fisc, a constaté lundi un journaliste de l'AFP.

Rudolf Elmer, qui a travaillé pendant 8 ans dans la banque aux Iles Caà¯mans, un paradis fiscal des Caraà¯bes, a indiqué qu'ils voulait porter à  la connaissance du public les pratiques cachées des comptes offshores.

via Un ex-banquier suisse a livré 2000 noms à  Wikileaks | Tribune de Genève.

Pour rappel, la banque  Julius Bà¤r avait déjà  été confrontée à  Wikileaks en 2008 à  propos de sa présence dans les îles Cayman (est-ce aijourd’hui la suite de cette affaire?). Ses tentatives d’interdire la publication des données volées avaient alors été vaines. Il semble qu’elle n’ait pas davantage de chance cette fois-ci.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

No comments

  1. et une dernière nouvelle publiée le 19 octobre 2011:  L’ex-banquier de Julius Bär Rudolf Elmer a livré “des CD vides” http://bit.ly/vtu9hx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter