Mobilité et frais bancaires en France : Le chemin est encore long

Les banques françaises ont encore du pain sur la planche pour convaincre de l’efficacité de leurs efforts à  faciliter la mobilité et la compétitivité de leur tarification. Telle est en effet la conclusion à  laquelle arrive la société de protection des consommateur française UFC-Que-Choisir cette semaine.

un petit clic pour ma veille

Au travers de son enquête de 23 pages, elle revient sur les différences tarifaires qui peuvent varier de 50% entre une institutions et l’autre ou encore les disparités géographiques qui nous apprennent qu’il ne fait pas bon d’habiter en Corse.

Le communiqué de presse est disponible ici : Frais et mobilité bancaires – Le désolant palmarès des banques

Contrairement aux engagements pris il y a un an, les banques découragent toujours la mobilité des clients, déplore l’UFC-Que Choisir.

Pour les banques, le chemin vers la transparence est encore long à  parcourir, estime en substance l’UFC-Que choisir dans son dernier rapport. S’attachant à  comparer les pratiques des établissements bancaires face aux clients qui souhaitent changer de banque, l’association de consommateurs dresse un constat sévère. Près d’un an après que les établissements bancaires ont pris des engagements sur ce point, transférer son compte s’apparente encore à  un véritable parcours du combattant, estime-t-elle.

via  Le Figaro – Consommation : Changer de banque, un parcours du combattant. (cache – mobilite-bancaire UFC 2010)

Veilleur et spécialiste en cybersécurité