Le mobile banking se démocratise

Passées les expérimentations de quelques « geeks » d’il y a quelques années, la maturité technologique des téléphones permet dorénavant d’offrir  aux clients bancaires une large palette de services en ligne.

un petit clic pour ma veille

L’ergonomie, la taille des écrans et l’adaptation des coà»ts de télécommunication sont autant de facteurs qui ont influencé sa large adoption … et n’oublions pas l’iPhone qui a très certainement démocratisé ce canal.

iPhone 4 (from wikipedia)

Selon une étude HIS Global Insight menée en mai  2010, 11  % des détenteurs de téléphone mobile utilisent déjà  les services bancaires via leur téléphone, soit 4  millions de personnes. En 2009, le nombre de détenteurs de «  smartphones   » a augmenté de 48  % (7  millions de personnes en janvier  2010), portant la France à  la deuxième position des plus fortes croissances en Europe mesurées par Comscore.

Friands d’applications et d’Internet mobile, ces nouveaux mobinautes ne peuvent plus se contenter de la banque en ligne traditionnelle. «   L’arrivée de l’iPhone a bouleversé le « mobile banking », explique Carine-Elena Weill, responsable des offres Internet et téléphonie pour la banque de détail Société Générale en France. Chaque mois, 1  million de personnes se connectent sur notre site via un téléphone mobile, dont environ les trois quarts à  partir d’un iPhone. Par ailleurs, une proportion faible mais croissante de nos clients se connectent à  notre site uniquement via l’iPhone.   » La banque a récemment lancé une application dédiée, qui a été téléchargée 200.000  fois en moins d’un mois. «   Le mobile est un point d’entrée fondamental du client vers la banque, confirme Jean-Paul Baradel, directeur de la stratégie relation clients de la banque commerciale chez BPCE. Demain, on fera quasiment tout avec son téléphone.   »

via  L’utilisation des «  smartphones   » bouscule le «  mobile banking   » – Les Echos .

A lire également :

Veilleur et spécialiste en cybersécurité