30 millions de cartes bancaires touchées en Allemagne par le Bug de l'an 2010

Déroulez ici

C’est la nouvelle technologique de la semaine : Un bug informatique qui a éclos le 1er janvier en Allemagne et rendant inutilisables entre 20 et 30 millions de cartes bancaires selon les différentes sources d’information.

Selon le communiqué de la Fédération bancaire allemande DSGV, un composant logiciel n’est pas en mesure de traiter adéquatement les dates au format “2010”. Ainsi, la confidentialité des données des clients ne semble pas impactée par ce bug. Il ne reste donc plus qu’à  attendre une correction qui, selon certains échos, pourrait être réalisée de manière centralisée et rapide. Espérons-le   …   au moins pour la valeur du titre de la société sécurité Gemalto impliquée dans ce bug.

En cause, le passage à  l’an 2010, qui n’aurait pas été supporté par le système informatique. Et, un ennui n’arrivant jamais seul, la puce de sécurité présente sur les cartes aurait ralenti la résolution de l’erreur de programmation. Un total de 30 millions de cartes bancaires étaient concernées. Elles n’auront pas besoin d’être remplacées, selon Die Zeit , pour qui le problème était plutôt situé du côté des distributeurs et des serveurs informatiques.

L’hebdomadaire Der Spiegel estime, lui aussi, qu’il “est probable que les problèmes logiciels seront résolus de façon centralisée”.Le numéro un mondial de la carte à  puce, le français Gemalto, a reconnu que ses produits étaient “aussi” touchés. “Depuis que nous avons eu connaissance du problème, nous avons travaillé main dans la main avec l’industrie bancaire allemande et aujourd’;hui la situation est largement revenue à  la normale”, a indiqué une porte-parole.

via BUG DE L’AN 2010 : 30 millions de cartes bancaires touchées en Allemagne, actualité Tech & Net : Le Point.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.