Qui sont les criminels en Suisse ?

Déroulez ici

Qui sont les criminels en Suisse? Selon la dernière analyse de KPMG, le résultat de la pêche en Suisse montre que les gros poissons se situent en priorité parmi les managers lorsque l’on parle de personnes. Pour KPMG, «Cela signifie tout simplement qu’une plus grande attention doit être consacrée aux activités des échelons supérieurs de direction. En effet, la position hiérarchique, l’ancienneté et la confiance y créent un potentiel maximal pour des actes délictueux et les dommages correspondants. ».   De là , à  faire un rapprochement avec des abus que le crise financière a mis en lumière, il n’y a qu’un pas … que nous ne franchirons pas.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Mais réconfortons-nous, le crime organisé garde la première place de ce palmarès. Ainsi, si l’on doit résumé   le résultat de cette analyse en une phrase, on dira que le crime organisé est le plus performant au Tessin pour dégarnir les instituts financiers et s’acheter des bien de luxe. Bonne lecture.

Source Flickr : Galerie de Tracy O
Source Flickr : Galerie de Tracy O

Le «KPMG Fraud Barometer » de KPMG Suisse indique que la majorité des délits économiques sont commis par des membres du management. Outre l’escroquerie par métier, toujours très pratiquée, le détournement de fonds d’investisseurs et d’instituts financiers s’impose toujours davantage comme la forme de délit la plus fréquente. Pendant la période d’observation de janvier à  juin 2009, deux cas de blanchiment d’argent portant sur une somme largement supérieure à  un milliard de francs ont été jugés. L’un deux, soumis au Tribunal pénal fédéral à  Bellinzona, est le plus important cas de blanchiment d’argent et de criminalité organisée connu en Suisse.

via KPMG – Médias : Les managers principaux responsables de la criminalité économique en Suisse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter