jeudi , 1 octobre 2020

Etude «Global Private Banking and Wealth Management Survey 2009 »

La cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) a publié une étude sur le marché de la gestion de fortune en Suisse. Cette analyse met bien entendu en évidence l’effet de la crise actuelle et son impact prévisible sur le développement de cette activité et des relations des institutions avec leurs clients.

front- global private banking report 2009 PWCAprès plusieurs années de croissance fulgurante, la crise économique actuelle a remis en question le modèle orienté vers la croissance dans le domaine du Private Banking. Les clients exigent davantage de transparence et un conseil de haut niveau ainsi qu'une sécurité sur le long terme. Cela implique désormais une concentration sur les activités cruciales de la gestion de patrimoine – des conseils en toute indépendance et des relations durables avec la clientèle. Les établissements les plus rentables sont ceux qui ont déjà  mis en place cette pratique et qui ont notamment le nombre de clients suivis le moins élevé par responsable de relations ( « CRMs: Client Relationship Managers »). La qualité du conseil fait la différence par rapport à  l'offre de produits ou aux solutions standards. Les établissements de gestion de fortune suisses jouissent d'une bonne réputation, toujours forte, mais devront aussi tenir compte à  l'avenir des exigences accrues des clients. Ces conclusions sont tirées de l'étude «Global Private Banking and Wealth Management Survey 2009 » publiée par PricewaterhouseCoopers (PwC).

Global Private Banking and Wealth Management Survey 2009

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter