La crise financière du 11 au 17 mai

In Carnet de veille
Déroulez ici

En complément du récapitulatif de l'actualité bancaire, voici le rappel des dernières interventions des Etats pour combattre la crise financière.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

International

La Banque centrale européenne (BCE) a alloué mardi près de 230 milliards d’euros via son opération principale de refinancement réalisée pour la première fois au taux fixe de 1%, un niveau inédit dans l’histoire de la zone euro. Au total, 512 banques ont demandé des liquidités et toutes leurs requêtes ont été honorées, selon un communiqué de la BCE. >> lien ici.

Mardi 12 mai, l’Union européenne a fait savoir que des “stress tests” seraient mis en place d’ici à  septembre, afin de tester la solidité de son secteur bancaire. Environ 25 établissements dont la faillite serait susceptible de mettre en péril l’ensemble du système financier, pourraient être concernés. >> lien ici.

Etats-Unis

Une semaine après la publication des résultats des “tests de résistance” gouvernementaux, les grandes banques américaines ont fait une bonne partie du chemin réclamé par le régulateur, en profitant de la bonne tenue de Wall Street pour lever des capitaux sur le marché. >> lien ici.

Le département américain du Trésor a l’intention de rouvrir le plan Tarp, doté initialement de 700 milliards de dollars, aux petits établissements bancaires une fois que des grandes banques auront remboursé une partie des capitaux reçus de l’Etat, a déclaré le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner. >> lien ici.

France

François Pérol, patron désigné du futur ensemble Caisses d’Epargne Banques Populaires, juge que les cinq milliards d’euros apportés par l’Etat sont suffisants pour le niveau de risque du moment. >> lien ici.

Luxembourg

La famille Rowland, basée à  Londres, et son fonds d’investissement Blackfish Capital, basé sur l’île de Guernesey, ont été choisis en tant que “preferred investor” (investisseur privilégié, ndlr) en vue d’une reprise de la filiale luxembourgeoise de la banque islandaise Kaupthing >> lien ici.

Italie

Afin de renforcer ses fonds propres, UniCredit , la banque italienne qui a été la plus touchée par la crise financière, a augmenté son capital et va faire appel aux plans de soutien gouvernementaux en Italie et en Autriche, où elle est présente à  travers Bank Austria, pour un maximum de 4 milliards d’euros. >> lien ici.

Belgique

Les pouvoirs publics belges vont à  nouveau voler au secours d’une de leurs banques, KBC, pourtant déjà  renflouée à  deux reprises depuis octobre, une preuve de plus que le secteur financier européen est loin d’être sorti de la crise. >> lien ici.

Allemagne

La Commission européenne a donné son feu vert ce vendredi à  la nationalisation par l’à‰tat allemand de la banque spécialisée dans l’immobilier Hypo Real Estate (HRE) frappée par la crise financière. >> lien ici.

Nouvelle étape dans le processus d’assainissement du système financier allemand. Le gouvernement a adopté un projet de loi qui permet la création de “sociétés de défaisance”. >> lien ici.

 

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter