La crise financière du 30 mars au 5 avril

Déroulez ici

En complément du récapitulatif de l'actualité bancaire, voici le rappel des dernières interventions des Etats pour combattre la crise financière.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

International

eu2009cz_thumb1 Le quotidien Le Point revient point par point sur les principales avancées du sommet de Londres :

Etats-Unis

Le secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner a déclaré dimanche que l’Etat fédéral disposait encore d’environ 135 milliards de dollars pour venir en aide aux banques dans le cadre du programme Tarp tout en refusant de dire s’il allait demander au Congrès de débloquer de nouveaux fonds. >> lien ici.

Des banques américaines aidées par l’Etat, parmi lesquelles Citigroup, Morgan Stanley, Goldman Sachs ou JP Morgan, songent à  racheter des “actifs toxiques” cédés par leurs concurrentes, en profitant des politiques engagées par le Trésor, a indiqué vendredi le Financial Times. >> lien ici.

Le Congrès américain bannit les étrangers du recrutement des banques aidées. La loi de relance, baptisée American Recovery and Reinvestment Act, signée par le président Barack Obama le 17 février dernier, comprend, en effet, un amendement rendant beaucoup plus difficile, voire impossible, l'embauche de salariés étrangers dans les grandes banques. >> lien ici. ¨

Suisse

La première banque suisse UBS a transféré un dernier montant de 22,2 milliards de dollars (16,5 milliards d’euros) d’actifs toxiques à  la banque de défaisance mise en place par l’institut d’émission helvétique, a-t-elle annoncé vendredi. >> lien ici.

France

A la suite de l’accord de l’Assemblée Générale des actionnaires du 27 mars 2009, BNP Paribas a procédé le 31 mars 2009 à  l’émission de 187 224 669 actions de préférence pour un montant de 5,1 milliards d’euros au prix unitaire de 27,24 euros au profit de la Société de Prise de Participation de l’Etat (SPPE) dans le cadre du Plan français de soutien à  l’économie. >> lien ici.

Allemagne

Le Parlement allemand a définitivement adopté vendredi la loi sur la nationalisation des banques, qui permet au besoin d’exproprier leurs actionnaires et qui a été écrite sur mesure pour l’institut en difficulté Hypo Real Estate. >> lien ici.

Espagne

La Banque d’Espagne va prendre le contrôle d’une caisse d’épargne défaillante, la Caisse d’épargne de Castille-la-Manche (CCM), et y injecter de l’argent public. >> lien ici.

Grande-Bretagne

Le gouvernement britannique a annoncé qu’il prendrait des mesures pour assurer le sauvetage de la plus importante société de crédit écossaise, la Dunfermline Building Society (crédits immobiliers, services aux entrepreneurs, assurances), sur le point de faire faillite en raison de fortes pertes. >> lien ici.

 

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter