La crise financière du 26 janvier au 1er février

En complément du récapitulatif de l'actualité bancaire, voici le rappel des dernières interventions des Etats pour combattre la crise financière.

un petit clic pour ma veille

Etats-Unis

Après avoir rendu « l’argent gratuit » en décembre 2008, en abaissant jusqu’à  0 % le niveau des taux d’intérêt américains, la Fed (la Réserve fédérale américaine) a annoncé, mercredi 28 janvier, de nouvelles mesures exceptionnelles pour stimuler le financement de l’économie. >> lien ici.

Sauver les banques américaines pourrait coà»ter 2.000 milliards de dollars de plus. L’administration Obama prépare un nouveau plan de sauvetage des banques. Vu la dégradation du secteur, son coà»t pourrait atteindre plusieurs milliers de milliards s’il fallait isoler tous les actifs toxiques qu’elles ont sur leur bilan. >> lien ici.

Stabilisée, mais toujours fragile, la Bourse de New York espère pour la semaine prochaine un nouveau plan de sauvetage des banques, exsangues, avec en toile de fond une série d’indicateurs économiques, dont les très sensibles chiffres de l’emploi. >> lien ici.

Deux banques régionales ont été fermées aux Etats-Unis, les cinquième et sixième faillites de l’année, a annoncé dans la nuit de vendredi 30 janvier au samedi 31 le régulateur bancaire FDIC, et leurs actifs ont été repris par des établissements concurrents. >> lien ici.

France

L’Etat aura perçu fin janvier 380 millions d’euros d’intérêts des banques pour les prêts consentis par la SFEF et il percevra 850 millions fin 2009 pour les 10,5 milliards d’euros de titres supersubordonnés déjà  émis, annonce la ministre française de l’Economie. >> lien ici.

Les dirigeants des six banques françaises qui ont bénéficié de la première tranche de 10,5 milliards d’euros d’aide de l’Etat pour leur recapitalisation doivent être auditionnés à  l’Assemblée nationale avant la mi-février. >> lien ici.

Russie

Une nouvelle enveloppe de mesures destinées à  soutenir le secteur bancaire russe pourrait être proposée au gouvernement russe d’ici une semaine et demie, a indiqué le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov, sans mentionner de somme concrète. >> lien ici.

 

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter

Me suivre: