Madoff : L'homme qui valait 50 milliards de dollars

Impossible de ne pas avoir entendu parler de Bernard Madoff au cours de ces 2 dernières semaines … il est partout ! Les nouvelles s’enchaînent et la liste des « victimes » s’allonge, s’allonge …

un petit clic pour ma veille

Alors plutôt que d’afficher une liste d’articles de presse, voici un autre éclairage sur cette affaire.

Un inconnu du grand public

A l’exception des professionnels de la finance et de riches personnalités comme Steven Spielberg ou le magnat de l’immobilier Mortimer Zuckerman par exemple, Madoff était inconnu du grand public.

Comme le montre l‘image ci-dessous, c’était le calme plat sur le web avant l’annonce. Pas de recherche, pas d’article.

Puis, dès l’annonce par la presse, les Américains et les Suisses se sont empressés de recueillir des informations sur cette personne (voir la liste des pays et villes émettrices des recherches). à‰tonnamment ces localisations représentent également les expositions les plus importantes annoncées publiquement à  ce jour.

trends-madoff

Mais inutile de rechercher maintenant des nouvelles informations sur le site officiel de www.madoff.com, vous tomberez alors sur cette page-ci :

site-madoff

Professionnalisme et maitrise des risques pour les fonds Madoff

Si vous souhaitez être convaincu par les véhicules financiers développés par Madoff, vous pouvez encore consulter le prospectus de Madoff Securities ici. Professionnalisme et maitrise des risques sont ici des maîtres mots … comme d’ailleurs dans de nombreux prospectus.

Dans ce document, il est intéressant de noter que l’informatique est au centre de la stratégie de Madoff Securities. Pourtant, si l’on se réfère à  lettre de Askia envoyée à  ses client, il semblerait que la formule « papier » était toutefois fort appréciée.

Madoff et la SEC

Alors que la SEC se trouvent maintenant sous le feu de la critique pour n’avoir pas mis en évidence cette méga-fraude, il est intéressant de revenir sur cette intervention de Madoff en octobre 2007

httpv://www.youtube.com/watch?v=mMQTiD-FAlw

On se demande si cela prête encore à  sourire lorsque Madoff parle de sa relation « proche » avec la SEC.

Vous pouvez également consulter la version intégrale de cette intervention (33 min) ici :

httpv://www.youtube.com/watch?v=auSfaavHDXQ

C’est le plus fort

Cette fraude détrône donc Jérôme Kerviel qui est accusé d’une perte finale de 6 milliards d’Euros. Inutile de parler des anciennes fraudes. A l’époque, il n’avait fallu qu’une perte de 1,2 milliard de dollars à  Nick Leeson pour faire tomber la Barings … sans oublier la perte récente de 600 millions d’Euros par la Caisse d’Epargne.

Si vous souhaitez un classement des plus grosses pertes enregistrées par les banques, vous pouvez consulter ces articles :

Toujours à  la recherche d’information ?

Si vous ne connaissez toujours pas Madoff, vous pouvez utiliser ce site 123people qui vous permettra d’obtenir une vision intégrant photos, vidéos, articles, numéros de téléphone, …

123people-madoff

Bonne lecture.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter