Vol de données bancaires en allemagne : Le coup du gà¢teau de Noà«l

Déroulez ici

Le vol de données devient une problématique récurrente dans le monde bancaire : Il n’est dorénavant plus possible d’ignorer ce risque opérationnel   sous le prétexte que “ça n’arrive qu’aux autres”.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Et les raisons ne sont pas toujours là  où nous le croyons comme le témoigne le cas récent ci-dessous.

Le constat initial:

Les coordonnées bancaires de 21 millions d’Allemands sont à  vendre au marché noir pour 12 millions d’euros, révèle samedi le magazine Wirtschaftswoche, un scandale qui survient alors que l’Allemagne a déjà  été confrontée à  plusieurs affaires de trafics de données.

Deux escrocs, rencontrés via un intermédiaire, ont proposé le mois dernier à  deux enquêteurs du magazine économique d’acquérir des CD-Rom contenant les noms, adresses, numéro de compte et domiciliation bancaire de 21 millions de particuliers, relate la Wirtschaftswoche (WiWo).

Consulter l’article : Les numéros de compte de 21 millions d’Allemands circulent au marché noir.

Le coup du gà¢teau de Noà«l

La fin de l’histoire est un peu différente de celle que l’on pouvait imaginer comme le témoigne le communiqué de l’AFP :

Tout a commencé lorsque deux personnes travaillant pour le compte d’une agence de livraison rapide ont dérobé dans un dépôt un “stollen”, célèbre gà¢teau traditionnel allemand de fin d’année, qu’une entreprise de Stuttgart (sud-ouest) souhaitait offrir au rédacteur en chef du journal Frankfurter Rundschau.

Pour masquer la disparition du gà¢teau, les deux coursiers gourmands ont avoué à  la police qu’ils avaient livré au responsable du journal un autre colis, provenant d’une société gérant des données informatiques sécurisées qui le destinait à  l’un de ses clients, la banque publique régionale berlinoise LBB.

Consulter l’article : Un gà¢teau de Noà«l résoud l’énigme d’un vol de données bancaires

Ouf ! on a eu chaud. L’honneur du Père Noà«l est sauf !

0 Comments

  1. Pierre Alain,
    voilà  qui peut nous intéresser pour la Suise, puisqu’aujourd’hui ils passent toutes leur données par FDI Allemange….
    Loà¯c

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter