Revue de l'actualité bancaire du 10 au 16 novembre

In Carnet de veille
Déroulez ici

Voici la synthèse des nouvelles de l'actualité bancaire sélectionnées par B3B.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Bonne lecture.

Banque

La première banque de la zone euro par capitalisation boursière, l’espagnole Santander, va réaliser une augmentation de capital d’un montant de 7,2 milliards d’euros pour compenser les difficultés actuelles à  réaliser son programme prévu de cessions d’actifs. >> lien ici.

Dexia, secourue fin septembre par les Etats français, belge et luxembourgeois, affiche une perte de 1,5 milliard d’euros au troisième trimestre en raison de la crise financière. Le groupe a décidé de vendre l’essentiel des activités de sa filiale américaine en difficultés, FSA afin de limiter son exposition à  la crise. >> lien ici.

ING dévoile la première perte trimestrielle de son histoire. Grande première pour ING, «permise » par la crise financière : le bancassureur batave a enregistré une perte nette trimestrielle de 478 millions d’euros. >> lien ici.

Les conseils de la Caisse nationale des Caisses d’épargne et de la Banque fédérale des Banques populaires étaient convoqués, mercredi 12 novembre, pour voter formellement les principes d’une fusion. >> lien ici.

Natixis, la banque d’investissement et de financement des Caisses d’Epargne et des Banques Populaires, a perdu 234 millions d’euros au troisième trimestre, en raison de la crise financière. Elle va devoir supprimer plus d’emplois qu’initialement prévu. >> lien ici.

Le groupe de banque et d’assurance SNS Reaal va recevoir une injection de liquidités de 750 millions d’euros de l’Etat néerlandais dans le cadre d’une augmentation de capital de 1,25 milliard d’euros. En contrepartie, le gouvernement va prendre des parts dans le groupe et siègera au conseil de surveillance. >> lien ici.

Allemagne : vers une fusion des banques publiques ? Les caisses d’épargne allemandes ont mis au point un plan de consolidation des banques publiques régionales, dont elles sont actionnaires, et qui sont affaiblies par la crise financière. >> lien ici.

La banque publique régionale allemande WestLB a rassuré en annonçant jeudi avant la date prévue un bénéfice net sur les neuf premiers mois de l’année. >> lien ici.

La banque Hypo Real Estate perd 3,1 milliards. Cette perte de l’établissement allemand, déjà  sauvé deux fois de la faillite, est “largement attribuée” au renflouage de Depfa, une de ses filiales. Celle-ci était engagée auprès de la banque américaine Lehman Brothers, qui a déposé le bilan. >> lien ici.

La filiale allemande de la banque américaine Lehman Brothers a été déclarée officiellement en faillite vendredi, connaissant ainsi le même sort que sa maison-mère, a déclaré vendredi le tribunal compétent de Francfort (ouest). >> lien ici.

La banque suédoise Carnegie est nationalisée. Le Bureau national de la dette, un organisme public suédois, a pris le contrôle de la banque en difficulté Carnegie après la décision des autorités financières suédoises de lui retirer sa licence. >> lien ici.

Le premier ministre britannique Gordon Brown a estimé mardi qu’il n’y avait pas d’alternative crédible au rachat de la banque HBOS par sa rivale Lloyds TSB, alors qu’une campagne en faveur de l’indépendance de la banque a été lancée. >> lien ici.

HSBC affirme que son bénéfice imposable est en hausse pour son troisième trimestre 2008 sur un an, grà¢ce au dynamisme de ses activités en Asie et la résistance de sa banque de détail en Europe. En revanche, l’activité aux Etats-Unis enregistre une hausse de ses charges pour créances douteuses. >> lien ici.

Royal Bank of Scotland prévoit de supprimer environ 3.000 emplois dans le monde dans les prochaines semaines pour réduire ses coà»ts dans le contexte de crise financière, annoncent vendredi 14 novembre les médias britanniques. >> lien ici.

Freddie Mac demande 13,8 milliards de dollars au Trésor après une énorme perte. Le spécialiste du refinancement hypothécaire américain a encore enregistré une perte au troisième trimestre ; elle s’élève à  25,3 milliards de dollars. La valeur nette des actifs de Freddie Mac est désormais négative. >> lien ici.

Morgan Stanley se lance dans la banque de détail et taille dans ses effectifs. La banque d’affaires américaine a annoncé la suppression d’environ 10% de ses effectifs dans son activité marchés et dans la gestion d’actifs. >> lien ici.

Wells Fargo a levé 12,6 milliards de dollars. La banque californienne a levé 12,6 milliards de dollars sur les marchés, contre 10 milliards espérés, ce qui lui permettra de financer l’acquisition de Wachovia. >> lien ici.

La banque américaine Citigroup, toujours considérée avec suspiscion par les investisseurs en dépit de l’apport de 25 milliards de dollars par l’Etat, a annoncé vendredi que ses dirigeants avaient acheté des actions en signe de confiance dans l’avenir du groupe. >> lien ici.

La banque japonaise Mizuho va lancer une augmentation de capital. Peu touchée par la crise, la deuxième banque du Japon a tout de même besoin d’argent frais. Elle va donc lancer une augmentation de capital auprès d’investisseurs institutionnels mais sans préciser le montant. Selon la presse japonaise, il pourrait s’agir de 2,4 milliards d’euros. >> lien ici.

Développement des affaires

Le Credit Suisse a annoncé sa prise de participation majoritaire dans Saudi Swiss Securities. Rebaptisée Credit Suisse Saudi Arabia, la joint venture de la banque en Arabie saoudite a obtenu un agrément pour toutes les activités bancaires autorisées par la Capital Market Authority saoudienne. >> lien ici.

Banque en ligne

Au mois d’octobre, Keytrade a enregistré un taux record de nouveaux clients, grà¢ce à  la crise. De quoi la rassurer sur son modèle de banque en ligne alors que le nombre de transactions boursières est, lui, moins bon. >> lien ici.

Voir également l’article B3B : L'intérêt pour la banque en ligne explose en France

Carte

La Réserve fédérale a accepté qu’American Express devienne une holding bancaire. La compagnie spécialisée en délivrance de carte de crédit pourra ainsi bénéficier de facilités de financements publics comme d’autres établissements bancaires américains. >> lien ici.

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter