mercredi , 30 septembre 2020

Crise financière – interventions des Etats pendant la période du 13 au 19 octobre

En complément du récapitulatif de l'actualité bancaire, voici le rappel des dernières interventions des Etats pour combattre la crise financière.

International


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Les 27 pays de l’Union européenne “approuvent” le plan d’aide au secteur financier annoncé dimanche par les dirigeants de la zone euro, a déclaré mercredi soir le président français Nicolas Sarkozy, dont le pays préside l’UE. >> lien ici.

Les grands pays de l’Union européenne ont égrené aujourd’hui leurs plans nationaux de sauvetage des banques, aboutissant à  une addition de près de 1.500 milliards d’euros pour les recapitaliser ou garantir leur financement. >> lien ici.

Sarkozy veut un «Bretton Woods » avant la fin novembre. Le chef de l’à‰tat a bon espoir d’obtenir de son homologue américain, qu’il rencontre samedi à  Camp David, un feu vert pour réunir, dès le mois prochain, un G7 élargi aux pays émergents. >> lien ici.

Après avoir frappé un grand coup la semaine dernière en abaissant leur taux, les banques centrales européennes continuent d’agir pour soulager les marchés. La Banque centrale européenne (BCE), la Banque d’Angleterre (BoE) et la Banque nationale suisse (BNS) vont ainsi proposer aux banques des prêts en dollars à  des taux fixes et pour un montant illimité, sur 7, 28 et 84 jours. >> lien ici.

Etats-Unis

Le trésor américain devient actionnaire de neuf des plus grandes institutions bancaires des à‰tats-Unis. Et ce n’est qu’un début. « La prise de participation de l’à‰tat dans une entreprise privée est mal vue par la plupart des Américains, moi y compris. Mais l’alternative serait de laisser des entreprises et des consommateurs sans accès au financement, ce qui est totalement inacceptable », a expliqué hier Henry Paulson, secrétaire au Trésor. >> lien ici.

Grande-Bretagne

Après le plan Paulson aux Etats-Unis et le catalogue de mesures concocté par les membres de l’Eurogroupe dimanche soir, la Grande-Bretagne a dévoilé à  son tour, lundi 13 octobre, son plan de soutien au secteur bancaire. Au total, Londres prévoit d’injecter 37 milliards de livres (46,6 milliards d’euros) dans trois établissements en difficulté. >> lien ici.

Suisse

Le Conseil fédéral, la Banque nationale suisse (BNS) et la Commission fédérale des banques (CFB) ont décidé de mettre en oeuvre un ensemble de mesures en vue de stabiliser encore davantage le système financier suisse et de renforcer durablement la confiance à  l’égard du marché financier suisse. >> lien ici. Le communiqué de la BNS ici. Le communiqué de la CFB ici.

Le conseil fédéral suisse va investir 6 milliards de francs suisses dans des obligations à  conversion forcée en actions UBS pour renforcer ses fonds propres. Après conversion de ses titres au prix unitaire de 20 francs, il détiendra environ 9% du capital d’UBS. >> lien ici.

Islande

La Banque centrale d’Islande a proposé jeudi de devenir l’intermédiaire pour toute transaction internationale avec l’île nordique, garantissant ainsi le versement effectif des paiements en provenance de l’étranger sans risque de saisie par des établissements tiers. >> lien ici.

France

La société de refinancement des banques françaises est opérationnelle. Christine Lagarde a installé vendredi après-midi le conseil d’administration la Société française de refinancement de l’économie, créée par la loi publiée le même jour afin de soutenir les banques en manque de liquidités en raison de la crise financière. >> lien ici.

Pour inciter les banques à  se prêter de l’argent à  nouveau, le texte institue une société de refinancement, dont les emprunts sur le marché bénéficieront d’une garantie de l’Etat plafonnée à  320 milliards d’euros. Cette société contrôlée par la Banque de France pourra prêter de l’argent aux banques, en échange de créances de bonne qualité. >> lien ici.

Allemagne

Les banques allemandes envisagent de demander ensemble l’aide de l’Etat. Le parlement allemand a adopté vendredi un plan de soutien au secteur financier, d’un volume de 480 milliards d’euros, dans le cadre de l’action européenne anti-crise. >> lien ici.

Le Parlement allemand adopte le plan de soutien aux banques. Le plus vaste plan depuis l'après-guerre a été approuvé par une écrasante majorité des parlementaires. Le plan de soutien de 480 milliards d'euros aux banques allemandes a été adopté massivement vendredi par le Parlement. >> lien ici.

Luxembourg

Le Luxembourg rehausse le seuil de sa garantie des dépôts bancaires à  100.000 euros. Bonne nouvelle pour les clients de la banque islandaise Kaupthing ? Non, car il n’y aura pas de rétroactivité.

Espagne

Le gouvernement espagnol a approuvé lundi une garantie pour de nouvelles émissions de dettes des banques jusqu’en décembre 2009, dans le cadre d’une série de mesures approuvées par les Etats européens dimanche, déclare le président du gouvernement Jose Luis Rodriguez Zapatero. >> lien ici.

Italie

L’Italie a décidé à  son tour d’injecter des liquidités dans son système financier en proposant d’apporter la garantie de l’à‰tat pour les nouvelles obligations des banques, d’aider les établissements bancaires dans leur recherche de financements et d’offrir autant de fonds que nécessaire pour leur recapitalisation. >> lien ici.

Grèce

Le ministre grec de l’Economie et des Finances Georges Alogoskoufis a annoncé mercredi un plan de soutien au système bancaire national d’un montant total de 28 milliards d’euros. Ce plan doit permettre de résoudre la crise de liquidité et de contenir son impact sur l’économie réelle, a déclaré le ministre. >> lien ici.

Pologne

Le président de la Banque centrale de Pologne NBP, Slawomir Skrzypek, a annoncé lundi la publication d’un “paquet de mesures” destinées à  parer “une crise de confiance” dans le système bancaire, sans pour autant présenter le détail de cette intervention. >> lien ici.

Russie

La Russie a déjà  consacré 5,5 milliards de dollars (4,1 milliards d’euros) au renflouement de certaines de ses banques afin de prévenir des mouvements de panique, mais le nombre d’institutions réclamant de l’aide ne cesse de croître. >> lien ici.

Canada

Suite à  l’engagement du Canada à  participer au plan de relance global des marchés adopté vendredi à  Washington par les pays membres du G7, la Banque du Canada a annoncé mardi de nouvelles mesures visant à  venir en aide au système financier canadien. >> lien ici.

Corée du Sud

La Corée du Sud garantit la dette en devises étrangères de ses banques. Dans un communiqué publié dimanche, le gouvernement et la banque centrale indiquent qu’ils apporteront jusqu’à  100 milliards de dollars (74,27 milliards d’euros) pour sécuriser la dette en monnaie étrangère arrivant à  maturité dans 3 ans. >> lien ici.

Emirats arabes unis

Les autorités des Emirats arabes unis ont annoncé aujourd’hui avoir mis 19 milliards de dollars supplémentaires à  la disposition des banques locales, ce qui porte à  plus de 32 milliards de dollars le total des fonds auxquels ces banques pourraient faire appel en cas de problème de liquidités. >> lien ici.

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

No comments

  1. Vous souhaitez des solutions pour faire face à  la crise financière internationale:

    Aujourd'hui il faut comprendre et agir vite !

    Faites appel à  Cheminade !!!

    Depuis 1995, Jacques Cheminade l’avait dit!!! Aujourd’hui Jacques Cheminade propose ses solutions!!!

    Vite demandez un VRAI Nouveau Bretton Woods !!!

    Nous avons fait le bon diagnostic, en regardant la réalité en face l'hiver dernier. Maintenant, soutenez avec nous ces mesures : c'est le médecin qui fait le bon diagnostic qui rédige la meilleure ordonnance.

    David C.
    david.cabas.over-blog.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter