mercredi , 30 septembre 2020

Revue de l'actualité bancaire du 30 septembre au 5 octobre

Voici la synthèse des nouvelles de l'actualité bancaire sélectionnées par B3B.

Bonne lecture.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Banque

à‰chec du renflouement de la banque allemande Hypo Real. Le plan de renflouement de 35 milliards d’euros mis au point en début de semaine pour sauver la banque allemande Hypo Real Estate a été retiré après le désengagement d’un consortium de plusieurs groupes bancaires et d’assurances. >> lien ici.

Le groupe de banque et assurance Fortis va être démantelé suite à  un rachat de la quasi-totalité de ses activités aux Pays-Bas par l’Etat néerlandais. La transaction, qui s’élève à  16,8 milliards d’euros, inclut les actifs d’ABN Amro acquis en 2007 par le groupe belgo-néerlandais. >> lien ici.

Fortis discute avec des groupes privés. La Belgique et le Luxembourg discutent avec des groupes privés de l’avenir du groupe financier en difficultés Fortis et un message sera envoyé à  ce sujet au marché d’ici leur ouverture lundi, a déclaré dimanche le Premier ministre belge Yves Leterme. >> lien ici.

Dexia va bénéficier d’une injection de 6,4 milliards d’euros dans une opération qui aboutit, comme pour Fortis, à  sa quasi-nationalisation. Les gouvernements français et belge apporteront chacun 1 milliard d’euros. La Caisse des Dépôts portera sa part dans le capital de 11,9 % à  19,3 % en mettant 2 milliards d’euros sur la table. >> lien ici.

BNP Paribas pourrait reprendre Fortis au Luxembourg. Le ministre luxembourgeois de l’Economie Jeannot Krecke a déclaré samedi s’attendre à  ce qu’une décision soit prise dans le courant du week-end sur l’avenir de la branche luxembourgeoise de la banque Fortis, et il a indiqué que la BNP Paribas était l’un des repreneurs possibles, parmi de nombreux autres. >> lien ici.

BNP Paribas annonce avoir finalisé l’acquisition des activités de prime brokerage actions de Bank of America. Cette activité consiste à  fournir une large gamme de services aux hedge funds et aux mutual funds. >> lien ici.

La deuxième banque italienne, UniCredit, malmenée en Bourse en début de semaine sur fond de craintes quant à  sa solidité financière, a lancé jeudi une émission obligataire de 2,3 milliards d’euros, a-t-on appris auprès du groupe. Le quotidien “Il Sole 24 Ore” avait révélé dans son édition de jeudi que la banque devait lancer cette émission. >> lien ici.

Après Lehman, AIG, Washington Mutual, Wachovia, le nouvel homme malade de la finance américaine s’appelle National City, l’une des dix plus grandes banques américaines. Son nom n’est pas très connu en Europe mais il s’agit d’une des dix plus grandes banques américaines, National City, un établissement régional basé à  Cleveland, fort de 1561 agences, aujourd’hui menacé de faillite avec la crise financière. >> lien ici.

Wells Fargo souffle Wachovia à  Citigroup. La banque californienne paie 15,1 milliards de dollars pour mettre la main sur sa rivale en difficulté. Mais Citigroup, qui avait annoncé avoir conclu avec Wachovia, dénonce une “rupture claire” de l’accord d’exclusivité. >> lien ici.

La banque américaine Citigroup a annoncé avoir obtenu en référé de la justice new-yorkaise le gel de la fusion de ses concurrentes Wachovia et Wells Fargo. >> lien ici.

JPMorgan prévoit 28 milliards d’euros de dépréciations en Europe. JP Morgan Securities anticipe 28,4 milliards d’euros de dépréciations supplémentaires dans les comptes des banques européennes au deuxième semestre. >> lien ici.

La banque américaine JPMorgan Chase a indiqué à  ses employés que les principaux membres de la direction de Washington Mutual (WaMu), rachetée il y a une semaine, quittaient leur poste, rapporte vendredi le Wall Street Journal. >> lien ici.

Morgan Stanley: Mitsubishi UFJ va prendre 21% du capital pour 9 milliards de dollars. La banque japonaise va débourser 9 milliards de dollars pour prendre 21% du capital de la deuxième banque d’investissement américaine. >> lien ici.

Lehman vend sa division de gestion d’actifs, Neuberger Berman, à  Bain Capital et Hellman. La banque d’affaires en faillite a cédé sa division de gestion d’actifs aux deux fonds d’investissements pour 2,15 milliards de dollars. >> lien ici.

Le fonds d’investissement Sigma Finance Corporation, basé à  Londres, a annoncé qu’il cessait son activité et avait demandé son placement en redressement judiciaire, entraîné au bord de la faillite à  cause de son exposition à  la banque Lehman Brothers. >> lien ici.

La première banque suisse UBS, l’une des plus touchées par la crise des crédits hypothécaires, a annoncé vendredi la suppression de 2.000 emplois supplémentaires dans son unité banque d’investissement, considérée comme principale responsable de la débà¢cle. >> lien ici.

La banque espagnole Santander a précisé qu’elle allait payer 612 millions de livres (environ 773 millions euros) pour s’emparer des quelque 200 succursales de B&B et de son activité d’épargne. >> lien ici.

Crise financière

Le plan Paulson adopté par le Congrès américain. Après l’approbation par le Sénat jeudi, la Chambre des représentants a voté à  une large majorité pour la version amendée du plan de 700 milliards de dollars destiné à  soulager les banques. George W. Bush promulguera vendredi le texte, Henry Paulson à  le mettre en oeuvre. >> lien ici.

Adoption du plan Paulson : une décision saluée en Europe. En France, la ministre de l’Economie Christine Lagarde a estimé samedi matin que l’adoption du plan Paulson constituait “une bonne nouvelle pour la confiance dans le fonctionnement des banques, des établissements financiers et des marchés financiers”. “Il faudra certainement aller plus loin en ce qui concerne l’exécution”, a-t-elle poursuivi, soulignant qu’après l’adoption d’un texte, “il faut qu’il soit exécuté sur le terrain”. >> lien ici.

Crise financière: Le “G-4” s’entend sur un soutien des banques, quitte à  assouplir les règles européennes. Face à  la crise financière, les règles européennes seront assouplies pour permettre aux Etats de continuer à  soutenir les établissements bancaires et financiers en difficulté, ont annoncé samedi les principaux dirigeants européens réunis pour un “mini-sommet” à  Paris. >> lien ici.

Le gouvernement allemand va garantir tous les dépôts bancaires privés, annonce le ministère des Finances au lendemain de l’annulation d’un plan de sauvetage de 35 milliards d’euros d’Hypo Real Estate, établissement spécialisé dans le crédit immobilier commercial. >> lien ici.

La Commission européenne a annoncé mercredi qu’elle ouvrait une enquête sur le plan de sauvetage de la banque allemande WestLB et qu’elle approuvait par ailleurs le renflouement de l’établissement de crédit britannique Bradford & Bingley. >> lien ici.

La Commission européenne a approuvé mercredi le plan de sauvetage de la banque britannique Bradford & Bingley (B&B) proposé par les autorités britanniques, a-t-elle annoncé dans un communiqué. >> lien ici.

Belgique et Luxembourg cherchent un repreneur pour Fortis. Après la nationalisation des activités néerlandaises de la banque décidée vendredi par les Pays-Bas, les deux autres pays du Benelux cherchent activement des repreneurs. Le nom de BNP Paribas a été cité par le Luxembourg. >> lien ici.

Dans la crise financière qui gagne l’Europe, l’Irlande joue en solo. L’Assemblée a approuvé, jeudi 2 octobre, le plan du premier ministre irlandais, Brian Cowen : l’Etat garantira pendant deux ans, sans mention de plafond, l’intégralité des dépôts dans les six grandes banques dont le siège est en Irlande (Bank of Ireland, Allied Irish Bank, Anglo Irish Bank, Irish Life and Permanent, Irish Nationwide Building Society et Educational Building Society). >> lien ici.

En Islande, aussi, l’Etat vole au secours de ses banques. En Islande, le gouvernement va acheter 75% de l’une des principales banques du pays, Glitnir, en proie à  des problèmes de liquidités. Le pays est particulièrement exposé à  la crise. Sa croissance repose largement sur le secteur bancaire et financier. >> lien ici.

L’Autorité des marchés financiers (AMF), le gendarme de la Bourse, a ouvert une enquête sur la chute du titre de la banque française Natixis lors de sa récente augmentation de capital, a déclaré son secrétaire général Gérard Rameix, affirmant disposer «d’éléments précis ». >> lien ici.

Gestion des risques

Le rapport sur « l'évaluation du Fichier national des Incidents de remboursement de Crédit aux Particuliers (FICP) » rédigé par l'Inspection Générale des Finances et l'Inspection Générale de la Banque de France, a été présenté au Comité Consultatif du secteur Financier (CCSF) le 23 septembre 2008. Dans un communiqué, la Fédération bancaire française soutient la majorité des mesures préconisées dans ce rapport. >> lien ici.

Développement des affaires

Un rapport de la commission des Finances du Sénat publié vendredi sur la finance islamique s’inquiète d'”une certaine inertie nationale” alors même que son adaptation en France paraît relativement simple. >> lien ici.

Cartes de crédit

L'Europe favorable à  un concurrent pour Visa et MasterCard. Les institutions européennes font pression pour la création d’un système de paiement européen afin de compléter les régimes offerts par les sociétés américaines en place. >> lien ici.

Réglementaire, juridique et blanchiment

Le CESR émet les puiblications suivantes :

  • Statement on fair value measurement and related disclosures of financial instruments in illiquid markets
  • Fair value measurement and related disclosures of financial instruments in illiquid markets
  • CESR input to the IASB Expert Advisory Panel consultation paper regarding “Measuring and disclosing the fair value of financial instruments in markets that are no longer active”
  • MAD Level 3 – Third set of CESR guidance and information on the common operation of the Directive to the market
  • CESR’s guidelines concerning eligible assets for investment by UCITS
  • Letter from the European Commission – Physical short selling in the context of the UCITS Directive
  • Press Release – New steps by CESR to address the recent market crisis
  • Consulation paper – UCITS Management Company Passport

La BIS a publié son document de travail N.262 : Effectiveness of monetary policy communication in Indonesia and Thailand, September 2008

L’AMF a publié les papiers suivants:

  • Revue mensuelle AMF – n ° 48 – Juin 2008
  • Mise à  jour du questions-réponses sur les obligations d’information financière des sociétés cotées sur Euronext Paris publié par l'AMF le 14 février 2007
  • Quelle protection pour ses titres en cas de faillite de son établissement teneur de compte ?
  • Synthèse des réponses à  la consultation publique portant sur le document « Meilleure régulation : un premier bilan et programme de travail »
  • Règlement général de l’AMF – Livre IV – Produits d’épargne collective

Ethique et clients

Le patron de Dexia, Axel Miller, a renoncé à  une indemnité de départ de 3,7 millions d’euros, sous la pression du gouvernement français qui a menacé de ne pas débloquer l’argent nécessaire au sauvetage de la banque franco-belge, face au tollé suscité par ce “parachute doré”. >> lien ici.

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

No comments

  1. Les dernières nouvelles parues ce dimanche soir à  propos de HRE – Hypo Real Estate – assombrissent le ciel de la finance européenne. Le développement de cette actualité est à  suivre.

    Lire également l’article : Banque HRE : un trou “insoupà§onné”

    “Le site du Spiegel, un hebdomadaire allemand comme celui du quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung évoquent désormais un besoin de liquidités évalué, non plus à  35 milliards d’euros, mais à  la bagatelle de 50 milliards d’euros d’ici la fin de l’année. Selon des sources bancaires, citées par le Spiegel, la facture globale pourrait s’avérer bien plus élévée encore pour faire face à  2009.”

    http://www.leparisien.fr/economie/banque-hre-un-trou-insoupconne-05-10-2008-265960.php

  2. Il faut bien qu’il y est des gagnants dans la crise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter