dimanche , 27 septembre 2020

Revue de l’actualité bancaire du 15 au 22 septembre

Voici la synthèse des nouvelles de l'actualité bancaire sélectionnées par B3B.

Bonne lecture.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Banque

La Réserve fédérale des Etats-Unis a autorisé les deux dernières grandes banques d’investissement du pays, Goldman Sachs et Morgan Stanley, a changer de statut pour devenir des holdings, a indiqué la Fed dimanche soir. La requête des deux établissements, approuvée par le régulateur de la finance, va leur permettre de créer des banques de type commercial, lesquelles pourront recevoir des dépôts. >> lien ici.

Barclays, qui a renoncé ce week-end à  racheter l’ensemble des activités viables de Lehman Brothers, va pouvoir en effet adjoindre à  sa filiale d’investissement Barclays Capital (BarCap) les activités américaines de Lehman, qui s’était placée lundi sous la protection de la loi sur les faillites aux Etats-Unis. Elle va également racheter le siège new-yorkais de Lehman. Facture totale: 250 millions de dollars en numéraire, pour récupérer des actifs commerciaux de Lehman Brothers d’une valeur de 72 milliards de dollars, assortis de passifs commerciaux de 68 milliards de dollars. >> lien ici.

Morgan Stanley annonce plus tôt que prévu des résultats meilleurs qu’attendu. Le bénéfice de la grande banque d’affaires américaine n’a baissé au troisième trimestre que de 3%. Il ressort très supérieur aux prévisions du marché. >> lien ici.

Morgan Stanley veut rester indépendante mais la banque d’investissement n’en poursuit par moins des discussions de fusion avec Wachovia, a déclaré jeudi une personne au fait des projets de la banque. >> lien ici.

La banque japonaise Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) prévoit d’apporter des capitaux à  la banque américaine en difficultés Morgan Stanley. Sa participation devrait être comprise entre 10% et 20%. >> lien ici.

La banque britannique HBOS, principal prêteur immobilier au Royaume-Uni, a été sauvée jeudi après des mois de dégringolade en Bourse par sa concurrente Lloyds TSB, un rachat à  quelque 15 milliards d’euros activement soutenu par le gouvernement et qui crée le nouveau N.3 britannique. >> lien ici. 

Citigroup lorgnerait Washington Mutual (WaMu). La banque américaine Citigroup envisagerait de faire une offre de reprise sur sa concurrente Washington Mutual, qui cherche un repreneur et a suscité des manifestations d’intérêt de plusieurs groupes, rapporte le quotidien économique Wall Street Journal. >> lien ici.

L’autorité britannique des services financiers (FSA) mènerait des négociations pour favoriser le rachat de la banque britannique Bradford & Bingley (B&B), fragilisée par la crise du crédit, croit savoir l’hebdomadaire The Sunday Telegraph. >> lien ici.

Natixis a finalisé sa levée de capital à  90%. Natixis a bouclé jeudi soir son augmentation de capital à  hauteur de 3,7 milliards d'euros. Le bilan serait de 90% de souscriptions selon les Echos. >> lien ici.

Fortis a mandaté Morgan Stanley en vue de la vente éventuelle de deux filiales évaluées à  environ 1,8 milliard d’euros, alors que le groupe belgo-néerlandais cherche à  améliorer ses ratios de capitalisation, rapporte jeudi un quotidien britannique. >> lien ici.

La banque allemande Deutsche Bank a bouclé son augmentation de capital pour financer son entrée dans la Postbank. Elle lui a rapporté un montant brut de 2,2 milliards d’euros. Les actions nouvelles ont été placées auprès des investisseurs institutionnels. >> lien ici.

Les banques allemandes touchées par la faillite de Lehman Brothers. La fédération des caisses d’épargne allemandes avoue l’exposition de ses membes au dépôt de bilan de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers. >> lien ici.

Assurance

La Réserve fédérale américaine (Fed) a autorisé mardi la Fed de New York à  accorder un prêt de 85 milliards de dollars au géant de l’assurance AIG pour le sauver d’une faillite. Le prêt relais garanti porte sur deux ans et prévoit une prise de participation du gouvernement à  hauteur de 79,9% du capital. >> lien ici.

Les grands de l’assurance suisse chiffrent à  400 millions d’euros leur exposition à  Lehman et AIG. Swiss Re, Zurich Financial Services et Swiss Life tentent de rassurer les marchés en dévoilant leur exposition aux deux firmes en difficulté. Mais Zurich Financial Services refuse de donner son exposition à  AIG. >> lien ici.

Axa chiffre son exposition à  Lehman Brothers et AIG, le titre recule de près de 3%. Le grand assureur français indique qu’il détient 300 millions d’euros de créances vis-à -vis de la banque. >> lien ici.

La Société Générale a chiffré à  environ 479 millions d’euros le montant de son exposition à  la banque d’affaires américaine en faillite Lehman Brothers. Pour sa part, BNP Paribas évalue son exposition à  environ 400 millions. >> lien ici.

Crise financière et gestion des risques

Le plan de sauvetage des banques américaines coà»tera plus cher que la guerre en Irak. Les leaders du Congrès se donnent une semaine pour voter un texte autorisant le Trésor américain à  racheter 700 milliards de dollars de créances bancaires adossées à  des prêts immobiliers. >> lien ici.

Le plan de l’administration Bush, désormais en négociations avec le Congrès, met 700 milliards de dollars sur la table pour enrayer la grave crise de confiance des marchés financiers. Le plan gouvernemental, publié au terme d’une folle semaine marquée par la panique puis l’euphorie des Bourses, sera ouvert aux banques étrangères. >> lien ici.

Nouvelles lignes de crédit aux banques, injections de fonds sur le circuit monétaire, les banques centrales multiplient les interventions pour tenter de calmer les marchés, mais l’inflation toujours élevée dans le monde gêne leur capacité à  baisser les taux d’intérêt.La Fed a injecté 70 milliards de dollars sur les marchés lundi, la Banque centrale européenne (BCE) 100 milliards d’euros entre lundi et mardi, 25 milliards de livres pour la Banque d’Angleterre, 3.500 milliards de yens (23,4 milliards d’euros) pour la Banque du Japon… >> lien ici (et ici ).

Le Trésor américain détaille son plan de sauvetage des banques. En l’état du projet “en ce samedi après-midi”, selon un communiqué du Département, le plan donne au secrétaire au Trésor Henry Paulson l’autorité, en concertation avec le président de la Réserve fédérale (Fed) Ben Bernanke, “d’acquérir des actifs douteux” des banques liés à  des emprunts hypothécaires, voire “d’autres actifs, autant que nécessaire, pour stabiliser effectivement les marchés financiers”. >> lien ici.

Les banques françaises ont subi des pertes d’environ “20 milliards d’euros” pour l’ensemble de l’année, la crise de la semaine dernière leur ayant coà»té “1,5 milliard d’euros”, a affirmé lundi matin la ministre de l’Economie Christine Lagarde, estimant toutefois qu’il n’y avait “pas d’inquiétude à  avoir”. >> lien ici.

La banque publique allemande KfW a fait un virement de 300 millions d’euros (480 millions de francs) à  Lehman Brothers lundi, une manoeuvre qualifiée mercredi de «faute technique » et de «fà¢cheuse » par le gouvernement, alors que la banque américaine est depuis en dépôt de bilan. >> lien ici.

Développement des affaires

JPMorgan Chase va investir fortement dans la gestion de trésorerie. Elle investira plus d’un milliard de dollars afin de développer son activité JPMorgan Treasury Services. >> lien ici.

HSBC Holdings annonce qu’elle renonce à  acheter une participation de 51% dans la banque sud-coréenne Korea Exchange Bank (KEB) auprès du fonds d’investissement américain Lone Star , la banque britannique évoquant les conditions de marché. >> lien ici.

La Cie Financière Edmond de Rothschild est sur le point d’annoncer un partenariat avec Bank of China afin de développer ses activités de banque privée et de gestion d’actifs en Asie, apprend-on de sources proches du dossier. >> lien ici.

Banque en ligne

Le groupe Crédit Agricole a annoncé le lancement en mars 2009 d’une banque en ligne, dans le but de capter des « clients plutôt actifs et jeunes, fonctionnant par Internet et séduits par les services de concurrents tels qu’ING Direct ou Boursorama, la filiale de la Société générale ». >> lien ici.

La tourmente des marchés financiers n’a pas empêché lundi le lancement officiel de la nouvelle plate-forme de transactions boursières paneuropéenne Turquoise à  Londres, tandis que le Nasdaq OMX lance la sienne vendredi. >> lien ici.

Réglementaire, juridique et blanchiment

Royaume-Uni : le système bancaire va être réformé. Le ministre des Finances britannique, Alistair Darling, a indiqué qu’un projet de loi va être déposé “d’ici à  deux semaines” Son objectif : “renforcer la supervision du système bancaire, faciliter les interventions si une banque rencontre des problèmes, donner de nouveaux pouvoirs aux organismes de régulation”. >> lien ici.

Les autorités régulatoires (SEC, FSA, AMF, CFB, …) réagissent à  la crise financière et annonce de manière synchronisée des mesures face aux ventes à  découvert (>> lien ici) :

  • CESR’s statement on measures recently adopted by CESR Members on short-selling
  • Ventes à  découvert : Interdiction des transactions non sécurisées et transparence des positions courtes sur titres du secteur financier (AMF – France)
  • Compte tenu de l’actuelle situation des marchés, la Commission fédérale des banques (CFB) rappelle que les ventes à  découvert sans couverture (“naked short sales”) ne sont pas autorisées (CFB – Suisse)

Le Committee of European Banking Supervisors (CEBS)a publié la seconde partie de ses recommandations relatives à  la gestion du risque de liquidité. >> lien ici.

Le CEBS publie également : CESR’s response to the consultation document of the Commission services on a draft proposal for a Directive/Regulation on Credit Rating Agencies.

La CFB met en audition la suppression du „Swiss finish“ pour les placements collectifs de capitaux. >> lien ici.  

Fraude

Un Barcelonais escroque 492.000 euros à  des banques. Un altermondialiste a escroqué 39 banques à  travers 68 crédits à  la consommation pour financer une revue gratuite, La Crise, dans laquelle il revendique son “geste individuel d’insoumission” et dénonce le système bancaire. >> lien ici.

Sécurité

Les banques basées aux à‰mirats Arabes Unis sont en alertes. Un pirate informatique se serait invité dans leurs données sensibles. Depuis 48 heures, la Citi, Lloyds TSB, HSBC, Dubai Bank, National Bank d'Abu Dhabi (NBAD) et Emirates NBD Bank contactent leurs clients à  la suite d'une recrudescence des fraudes à  la cartes bancaires. Des centaines de transactions frauduleuses ont été constatées à  l'étranger en quelques heures. >> lien ici.

 

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

code QR

Un petit rappel, méfiez-vous des codes QR!

Voici un rappel que les code QR ne sont pas anodins

keyboard clavier

Une histoire de keylogger au temps de la guerre froide 🇺🇸️ 🇷🇺️

Une histoire intéressante de keylogger du temps de la guerre froide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter