mardi , 20 octobre 2020

Lundi noir pour la finance : Retour sur une folle journée …

Si vous n’avez pas suivi l’actualité de la journée, voici un récapitulatif des informations marquantes :

Lehman Brothers


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Lehman Brothers se déclare en faillite faute de candidats à  sa reprise. La banque d’affaires américaine Lehman Brothers s’est placé lundi sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites. Il s’agit d’une des plus grosses faillites de l’histoire récente des Etats-Unis. Le titre a été suspendu sur le NYSE Euronext. Le total des dettes de Lehman Brothers s’élevait à  613 milliards de dollars au 31 mai, a précisé lundi la banque d’affaires dans sa demande de protection contre ses créanciers, … >> lien ici.

Lehman : la filiale britannique placée en redressement judiciaire, les avoirs gelés en Allemagne. Après l’annonce du placement de Lehman sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites américaine, les autorités de plusieurs pays européens ont pris des mesures destinées à  mettre les actifs de la banque en sécurité. >> lien ici.

Les valeurs bancaires ont sombré en Bourse alors que le système financier américain est au bord de l'implosion. BNP Paribas (BNP) est le seul créancier français mentionné dans le document de dépôt de bilan de Lehman Brothers (LEH) déposé auprès du régulateur des marchés américains (la SEC) pour une ligne obligataire de 250 millions de dollars. >> lien ici.

Dexia chiffre à  500 millions d’euros son exposition directe à  Lehman Brothers. La banque franco-belge est exposée à  hauteur de 2,28 milliards d’euros à  un risque de défaillance de Lehman Brothers, la banque d’affaires américaine qui vient de se placer sous la protection de la loi sur les faillites. Le titre perd plus de 12% à  9,23 euros. >> lien ici.

Lehman Brothers : portrait-robot d’une star déchue de Wall Street. Lehman Brothers jette l’éponge, faute de candidat acquéreur. Elle se déclare en faillite «afin de protéger ses actifs et de maximiser sa valeur ». Ce nom illustre de la finance internationale est devenu, au fil des restructurations, la plus petite banque d’affaires de Wall Street. >> lien ici.

Merill Lynch

Bank of America rachète Merrill Lynch pour 50 milliards de dollars. Bank of America, un temps présenté comme possible repreneur de la banque d’affaires Lehman Brothers, va acquérir Merrill Lynch pour 50 milliards de dollars. Le rapprochement des deux établissements donne naissance au nouveau leader mondial de la finance. >> lien ici.

Merrill Lynch flambe en Bourse après son rachat par Bank of America.   Bank of America offre 50 milliards de dollars pour sauver la troisième banque d’affaires. Le nouvel ensemble sera le nouveau numéro un du secteur bancaire mondial. Dans un marché américain baissier à  l’ouverture, Merrill Lynch affichait un bond de 26%, mais Bank of America était en net recul. >> lien ici.

AIG

AIG autorisé à  accéder à  des fonds pour éviter la faillite. L’ex-numéro un mondial de l’assurance, dont le titre a perdu 90% de sa valeur depuis le début de l’année, a été autorisé à  accéder à  des fonds logés dans ses filiales pour éviter la faillite. Il sollicite également la Réserve fédérale (Fed) de lui consentir des prêts. >> lien ici.

Réactions

Les actions BNP Paribas, Société générale et Crédit agricole SA accusaient, lundi après-midi, un recul compris entre 11,5 % et 13,5 %, alors que l’indice DJ Stoxx des banques européennes perdait 8,75 %. Natixis, qui est en pleine augmentation de capital (la période de souscription prend fin jeudi), perdait 12 % et l’action de la banque franco-belge Dexia reculait pour sa part de 9,9 %. >> lien ici.

Dix des principales banques du monde ont annoncé la création d’une ligne de crédit de 70 milliards de dollars (49 milliards d’euros) destinée à    faciliter la liquidité et à    réduire la volatilité dans ce qu’elles présentent comme un “climat de marché exceptionnel”. Cette initiative a été annoncée juste avant le dépôt de bilan de Lehman Brothers et l’officialisation du rachat de Merrill Lynch par Bank of America, nouvelle étape de la crise financière aux Etats-Unis. >> lien ici.

Banques et banques centrales à  la rescousse du marché. Les banques centrales prennent des mesures pour soutenir le marché financier. Un fonds d’urgence de 70 milliards de dollars a été crée par 10 banques. >> lien ici.

Faisant part de sa vigilance, la ministre française de l’Economie Christine Lagarde a estimé lundi que l’impact, bien qu’en cours d’évaluation, de la faillite de la banque américaine Lehman Brothers “devrait être limité” en France. >> lien ici.

Vivement demain. Sans commentaire.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Les voitures autonomes peuvent être trompées en affichant des objets virtuels

Les voitures à conduite autonome sont l'une des innovations technologiques les plus cool du 21e siècle mais elles présentent des failles

On peut reconnaître un cybercriminel au style de son code

La graphologie a donc aussi sa dimension cyber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter