mardi , 20 octobre 2020

Revue de l'actualité bancaire du 24 au 30 aoà»t

Voici la synthèse des nouvelles de l'actualité bancaire sélectionnées par B3B.

Bonne lecture.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Banque

La banque française Natixis préoccupe. Après une perte semestrielle de près d’un milliard d’euros, de 948 millions précisément, la banque devait réunir, vendredi 29 aoà»t, une assemblée générale extraordinaire. L’objet : faire approuver par ses actionnaires une augmentation de capital de 3,7 milliards censée renflouer l’établissement mis à  mal par la crise financière. >> lien ici.

Allianz accepte en principe de vendre sa filiale Dresdner Bank à  Commerzbank, ce qui aboutira au rapprochement entre les numéros deux et trois de la banque en Allemagne, a déclaré une source proche du dossier. >> lien ici.

KBC pourrait vendre sa part dans la banque slovène NLB à  Apax. Le fonds d’investissement britannique Apax Partners serait en négociations exclusives avec le bancassureur belge pour lui racheter sa participation dans le groupe financier slovène NLB. >> lien ici.

La Société Générale aura recruté d’ici la fin 2008 près de 20.000 personnes en CDI dans le monde, dont 5.500 en France, malgré les lourdes pertes dues à  la crise financière et l’affaire Kerviel qui culminent à  près de 10 milliards d’euros. >> lien ici.

Lehman Brothers Holdings envisage de supprimer quelque 1.200 emplois pour réduire encore ses coà»ts, a-t-on appris de source proche du dossier. Ces licenciements représenteraient près de 5% des effectifs de la banque d’investissement, qui a déjà  annoncé cette année trois autres vagues de suppressions de postes portant au total sur 4.000 emplois. >> lien ici.

JP Morgan pà¢tit des déboires de Fannie Mae et Freddie Mac. La baisse des cours de bourse des deux titres va entrainer une dépréciation de l’ordre de 600 millions d’euros dans les comptes de la banque américaine. >> lien ici.

Près de 13 milliards de dollars de bénéfices pour le fonds souverain Temasek. Le fonds souverain du Singapour a dégagé un bénéfice net annuel record de 12,8 milliards de dollars. Son portefeuille de titre a progressé de 13% sur l’exercice. >> lien ici.

FGIC règle son conflit avec Calyon, filiale du Crédit Agricole. Le rehausseur de crédit américain et Calyon sont parvenus à  un accord sur l’abandon des poursuites moyennant une indemnité de 200 millions de dollars à  la filiale du Crédit Agricole. FGIC a également dà» faire appel à  son homologue MBIA pour réassurer un portefeuille d’obligations qu’il ne peut plus garantir. >> lien ici.

Un accord amiable de principe a été conclu vendredi entre la banque d’affaires américaine et le régulateur boursier SEC. Merrill Lynch s’est engagé à  racheter les obligations ARS de ses clients, évaluées entre 10 et 12 milliards de dollars. >> lien ici.

Développement des affaires

Les banques du Liechtenstein peinent à  attirer de nouveaux clients depuis que son système bancaire est soumis à  une violente offensive des gouvernements européens. Les entrées nettes de fonds ont subi de plein fouet la méfiance des clients après que l’Allemagne a attaqué le secret bancaire de la principauté et que plusieurs autres pays lui ont emboîté le pas. >> lien ici.

Credit Suisse prend le contrôle du gestionnaire d’actifs américain AMF. Le numéro deux bancaire suisse va racheter auprès du canadien National Bank Financial sa participation de 80% dans le gestionnaire d’actifs basé à  New York. La transaction s’élève à  237 millions d’euros. >> lien ici.

Crise financière et gestion des risques

Le nombre de banques américaines en difficulté figurant sur la liste de l’organisme américain de garantie des dépôts était de 117 à  la fin du deuxième trimestre contre 90 à  la fin du trimestre précédent. >> lien ici.

Les autorités américaines ont fermé une banque régionale de l’Etat de Georgie (sud-est), l’Integrity Bank, qui devient le dixième établissement du pays à  faire faillite depuis le début de l’année, a annoncé hier l’agence fédérale de garantie des dépôts bancaires FDIC. >> lien ici.

Frappée de plein fouet par la crise des “subprime”, Roskilde Bank, une banque danoise de moyenne importance, va devoir être rachetée par la Banque centrale du Danemark. L’institution justifie cette opération rarrisime afin d’éviter une contagion à  l’ensemble du secteur. >> lien ici.

Les banques françaises ne se sont pas encore remises de la crise des “subprime” qu’elles doivent affronter un nouveau défi: le ralentissement économique de la France qui se fait déjà  sentir sur leurs résultats du deuxième trimestre. La première banque du pays, le Crédit Agricole, a publié jeudi un bénéfice d’à  peine 76 millions d’euros, en baisse de 94% par rapport au deuxième trimestre 2007. Elle fait moins bien que BNP Paribas qui avait dégagé un profit de 1,5 milliard d’euros (-34%) et que la Société Générale avec 644 millions d’euros (-63%). >> lien ici.

La banque britannique spécialisée dans le crédit immobilier Bradford & Bingley a enregistré une perte au premier semestre, pénalisée par 155 millions de livres sterling (192 millions d’euros) de dépréciations d’actifs et de pertes sur investissements. L’établissement mis à  mal par la crise de l’immobilier et du crédit a précisé que le montant de ses créances douteuses avait augmenté de plus de moitié depuis la fin 2007. >> lien ici.

Les banques américaines et européennes vont à  présent être confrontées à  un nouveau défi, le remboursement de leurs obligations à  taux variable (FRN), indique The Wall Street Journal. Les difficultés commencent en septembre, avec l’arrivée à  échéance de 95 milliards de dollars de FRN (Floating-Rate Note). >> lien ici.

Réglementaire, juridique et blanchiment

L’autorité suédoise de lutte contre les discriminations a annoncé aujourd’hui avoir ouvert une enquête à  l’encontre d’une banque suédoise soupçonnée de refuser des services courants à  des clients portant des prénoms à  consonance arabe. >> lien ici.

le Conseil fédéral a approuvé l’ordonnance sur le personnel proposée par le conseil d’administration de l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) et le Département fédéral des finances (DFF). Celle-ci est fortement axée sur la performance mais également sur une flexibilité élevée. L’ordonnance sur le personnel régit les principes relatifs aux rapports de travail de tous les collaborateurs de la FINMA. >> lien ici.

La BRI (BIS) a publié la note intitulée Implementation of the compliance principles.

Le comité de Bà¢le a publié les documents suivants :

Sécurité

Un acheteur s’est offert un ordinateur à  44 euros sur le site d’enchères eBay. Il se retrouve avec les données bancaires d’un million de clients britanniques. >> lien ici.

Deux lettres remplies de poudre blanche ont suscité l’émoi mercredi matin. La première est arrivée au Credit Suisse à  Zurich-Binz, et la seconde au Département fédéral de l’économie (DFE) à  Berne. >> lien ici.

Technologie

La plateforme informatique commune des deux plus grandes banques cantonales de Suisse, celles de Vaud et de Zurich, ne verra pas le jour, ont annoncé les deux établissements. Le projet, lancé en avril 2007, a capoté (communiqué ici). >> lien ici.

Un groupe de private equity composés de Carlyle Group and Kennet Partners ont acquis la société zurichoise IRIS-Unified spécialisé dans les domaines de la gestion des risques et de la conformité. >> lien ici.

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Les voitures autonomes peuvent être trompées en affichant des objets virtuels

Les voitures à conduite autonome sont l'une des innovations technologiques les plus cool du 21e siècle mais elles présentent des failles

On peut reconnaître un cybercriminel au style de son code

La graphologie a donc aussi sa dimension cyber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter