Revue de l'actualité bancaire du 18 au 23 février

In Carnet de veille
Déroulez ici

Voici la synthèse des nouvelles de l’actualité bancaire sélectionnées par B3B. Bonne lecture.

Banque

Une semaine tout juste après avoir présenté des résultats “records” pour l’année 2007 (5,3 milliards d’euros), et s’en être publiquement félicité, le Crédit Suisse a annoncé, mardi 19 février, qu’il était contraint de déprécier 2,85 milliards de dollars (1,9 milliard d’euros) d’actifs dans ses livres. >> Suite ici.

La Banque Royale du Canada (RBC) se renforce dans la gestion de fortune grà¢ce à  une accord conclu avec Phillips, Hager et North Investment. Cette acquisistion permet à  la RBC de mettre la main sur un portefeuille d’actifs de quelque 69 milliards de dollars, ce qui portera le sien à  160 milliards. >> Suite ici.

Un fonds offshore est apparu comme le premier obstacle potentiel à  la nationalisation de Northern Rock. Ce fonds, baptisé Granite, est propriétaire de £ 49 milliards de prêts hypothécaires qui ont été vendus par la Northern Rock et déplacé en off-shore à  Jersey. >> Suite ici.

L’Etat allemand voudrait vendre avant la fin de l’année la très convoitée Postbank, filiale bancaire du groupe semi-public Deutsche Post, à  la Commerzbank, selon le quotidien économique Handelsblatt. HSBC et Royal Bank of Scotland sont également intéressées. >> Suite ici.

La Banque d’Espagne a autorisé le Crédit Agricole S.A. à  prendre une participation significative dans le capital de Bankinter. Cette décision permet à  Crédit Agricole S.A. de conclure avec Ramchand Bhavnani l’acquisition des 14,66% que celui-ci détient dans le capital de Bankinter. Ce rachat s’ajoute aux 4,75% déjà  acquis sur le marché par Crédit Agricole S.A. >> Suite ici.

Crédit Agricole a déposé une offre d’environ 1,7 milliard d’euros pour le rachat de Banca delle Marche et est le favori pour la reprise de cette banque régionale italienne, selon la Tribune lundi. >> Suite ici.

Des enquêteurs se sont rendus dans les bureaux des banques suisse UBS et allemande Dresdner Bank à  Munich (sud), dans le cadre d’une vaste affaire de fraude fiscale qui secoue l’Allemagne, ont indiqué mardi des porte-paroles. >> Suite ici.

Les services secrets allemands auraient versé près de 5 millions d’euros pour se procurer la liste des comptes suspects gérés par la banque LGT au Lichtenstein. L’application du secret bancaire dans cette petite province située entre la Suisse et l’Autriche est suffisamment large pour que les détenteurs de comptes puissent rester anonymes, grà¢ce à  des fondations « écran ». >> Suite ici.

Informations financières

La fusion Thomson-Reuters a été autorisée par la Commission européenne et les autorités américaines, qui ont malgré tout posé quelques conditions à  cette fusion. Le groupe d’information financière canadien Thomson va ainsi pouvoir acheter son homologue britannique Reuters. Cette fusion donnera naissance au numéro un mondial du secteur. >> Suite ici.

Telekurs Financial et Euroclear UK & Ireland Ltd ont signé un accord le 1 er février 2008 pour la fourniture de certaines données statiques sur des titres disponibles sur Euroclear UK & Ireland. >> Suite ici.

Place boursière

OMX et Nord Pool ont signé une convention d’achat d’actions, ce qui signifie que OMX acquiert 100 pour cent des actions de Nord Pool ASA filiales du Nord Pool ASA Clearing, Nord Pool Consulting AS et Nord Pool International. >> Suite ici.

Le Tokyo Commodity Exchange (TOCOM) et le Osaka Securities Exchange Co., Ltd (OSE) ont annoncé qu’elles ont signé un protocole d’entente (PE) sur la coopération globale entre les deux Bourses. >> Suite ici.

Agence de notation

Le patron de l’AMF dénonce la défaillance des agences de notation face à  la crise du subprime. Intervenant ce mercredi devant les députés de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, Michel Prada qui préside l’Autorité des marchés financiers refuse toutefois de faire des agences de notation les boucs émissaires de cette crise. >> Suite ici.

Banque en ligne

La banque en ligne est aujourd’hui une méthode d’accès pour intégrer les clients de détail des deux côtés de l’Atlantique, mais cela n’a pas conduit à  une diminution de l’usage de la branche des services et a effectivement entraîné une hausse adoption d’autres canaux tels que les guichets automatiques, Selon une étude réalisée par l’analyste Gartner. >> Suite ici.

Réglementaire

L’Autorité des marchés financiers (AMF) annonce la signature d’un accord de coopération avec la Securities and Exchange Board of India (SEBI) visant à  renforcer les échanges techniques. >> Suite ici.

L’AMF publie son cadre de référence du contrôle interne : Guide de mise en oeuvre pour les valeurs moyennes et petites. >> Suite ici.

Le Committee of European Banking Supervisors (CEBS) conjointement avec le Committee of European Insurance and Occupational Pensions (CEIOPS) publient leur réponse commune de CECB et le Comité de travail intérimaire sur les conglomérats financiers. >> Suite ici.

La BRI publie l’analyse “Risque de liquidité: les défis de gestion et de supervision”. Le document met en lumière les évolutions du marché financier qui ont une incidence sur la gestion du risque de liquidité, parle de régimes de surveillance nationaux et de leurs composants et décrit les observations initiales dans l’actuelle période de stress. >> Suite ici.

La BCE annonce une modification de l’orientation BCE/2006/16 concernant le cadre juridique des procédures comptables et d'information financière dans le Système européen de banques centrales. >> Suite ici.

Les liquidités mises à  disposition par la banque nationale suisse (BNS) depuis le déclenchement de la crise du subprime (crédits hypothécaires américains à  hauts risques) n’ont que peu été utilisées l’an dernier. Le filet de sécurité était toutefois bien en place. >> Suite ici.

Sécurité

La Société Générale prépare la mise en Å“uvre de contrôles d’accès biométrique pour son personnel opérant suite à  l’enquête interne ayant détecté des faiblesses dans ses procédures de surveillance, de sécurité et de contrôle.>> Suite ici.

Panda propose un filtre antivirus entre les internautes et le portail des institutions financières. Panda a lancé Panda Security for Internet Transaction (PS4IT). Avec cette nouvelle solution, ce n’est plus à  l’internaute de se protéger des menaces externes (ce qu’il doit faire de toute façon) mais au service qui l’accueille de vérifier l’intégrité de sa machine. >> Suite ici.

Application bancaire

BancTec, fournisseur de solutions de traitement des paiements et d’opération de crédit, a annoncé aujourd’hui que la Bank of Scotland International a choisi sa solution eFIRST origine. >> Suite ici.

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.

La newsletter