Le phishing, une activité lucrative

un petit clic pour ma veille

2.8 Milliards de dollars. C’est le total estimé par Gartner des fraudes de type Phishing dont ont été victimes les consommateurs américains en 2006. Sous cet éclairage, le phishing peut donc logiquement être considéré comme une activité lucrative … une activité qui profite simplement de la méconnaissance et de la naà¯veté des internautes.

Transmis via email (le téléphone est également une possibilité), la technique habituelle d’hameçonnage tente d’obtenir les informations d’authentification d’applications bancaires, de négoce en ligne ou, comme dans l’exemple ci-dessous, pour un site d’enchère:

printscreen phishing

A remarquer dans le cas ci-dessus, l’adresse cible est un site coréen, étonnant! (voir l’adresse URL dans le coin en bas à  gauche de l’image).

La veille de l’actualité de la sécurité ne cesse de mettre en évidence l’omniprésence de cette menace. Mais, les organisations de lutte contre le phishing s’organisent, les moyens techniques associés se perfectionnent et se diffusent sur la toile. Il ne reste maintenant qu’à  prendre en charge la dimension la plus complexe: le facteur humain.

—————–

Voici quelques liens utiles:

—————–

Restez également au courant de l’actualité de la sécurité grà¢ce à  B3B:

web link lien web, newsletter newsletter, rss RSS

Veilleur et spécialiste en cybersécurité